Mercredi 21 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Le gouvernement promet de moderniser et de redynamiser le secteur

Single Post
Le gouvernement promet de moderniser et de redynamiser le secteur

Le gouvernement compte s’investir davantage dans la modernisation des infrastructures de pêche, afin qu’elles soient conformes aux normes internationales, ce qui devrait contribuer à redynamiser ce secteur, a indiqué le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye.
 
Il présidait, mardi, à Dakar, la cérémonie de signature de conventions de concession et de sous-concessions d’infrastructures de pêche nouvellement construites dans les localités de Ngaparou et de Pointe Sarène (département de Mbour). 
 
Celles-ci "sont complètement terminées, réceptionnées, inaugurées", a rappelé le ministre, en présence des maires de Ngaparou, Malicounda et Pointe Sarène, ainsi que des représentants des GIE interprofessionnelles de ces localités.
 
Etaient également présents à cette cérémonie, l’ambassadeur du Japon au Sénégal et le représentant de la JICA, l’Agence japonaise de coopération internationale.
 
Selon le ministre Oumar Guèye, la modernisation des infrastructures de pêche va contribuer "à redynamiser" le secteur et à renforcer sa compétitivité, conformément aux instructions des pouvoirs publics.
 
Le maintien de cette "dynamique de performance" requiert toutefois "un mécanisme performant de gestion, d’exploitation et de suivi des investissements consentis en vue de leur durabilité", a-t-il indiqué. 
 
"Une chose est de construire des infrastructures, une autre est de bien gérer et d’assurer leur maintenance", a relevé le ministre de la Pêche, déplorant "le manque de suivi et de maintenance des infrastructures". 
 
Ce point relève aussi de la responsabilité des communes et des GIE interprofessionnels, d’autant que le gouvernement "s’est évertué à mettre en place un dispositif efficace de mise à disposition des ouvrages, axé sur la concession aux communes et une sous-concession des municipalités aux GIE interprofessionnels chargés de l’exploitation", a expliqué Oumar Guèye. 
 
"Cela s’inscrit en droite ligne de l’Acte III de la décentralisation et de la territorialisation des politiques publiques", réformes par lesquelles les pouvoirs publics comptent responsabiliser les collectivités locales, a indiqué Oumar Guèye.
 
Il a annoncé des évaluations périodiques visant à s’assurer du respect des clauses et de la conformité des exploitants aux prescriptions des cahiers de charge. 
 
"Nous allons, à travers nos services déconcentrés, assurer un suivi permanent et un contrôle global de la mise en œuvre desdites conventions", a ajouté le ministre, précisant que cette cérémonie de signature "marque le démarrage des activités d’exploitation des infrastructures de pêches nouvellement construites" dans les différentes communes concernées. 
 
La pérennité de celles-ci "nécessite l’appui effectif des communautés rurales pour les charges d’exploitation en vue d’asseoir une gestion équilibrée des infrastructures", a estimé Oumar Guèye. 
 
Aussi a-t-il exhorté les bénéficiaires "à un entretien régulier au quotidien et au maintien en parfait état de ces infrastructures" en question.

Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (19:34 PM)
    garde tes promesses dans ton pantalon



    Tu agis vite, tu serras félicité sinon ferme la.  :bip-bip:  :bindeu: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (20:51 PM)
    Depuis quelle année avez-vous noté la léthargie voire le déclin du secteur "pêche" pour vous atteler à le "redynamiser" ? Quelle est votre responsabilité dans cette situation catastrophique? Vous êtes entrain de construire des infrastrutures modernes de débarquement (Pointe Sarène, Ngaparou, Yoff, etc), dîtes-vous, et en même temps le poisson qui devrait être pêché par nos vaillants pêcheurs artisans pour y être débarqué, ce poisson-là a été vendu par vous-mêmes aux russes sous forme d'un protocole d'accord que vous venez de signer à Moscou ! Et ce poisson pêché par les russes (qu'importe le pays étranger d'ailleurs) sera vendu en partie sur les marchés ouest africains et en partie sous forme de farine pour nourrir la volaille, les porcs et les poissons aquacoles des pays industrialisés .... au détriment de notre THIEBOU DIEUNNE NATIONAL !

    Quelle est cette logique qui va à l'encontre du PSE !
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:14 PM)
    un membre du gvt qui fait du Khessal ! quelle honte
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (22:52 PM)
    Waw Ki d'où guen si wakh mou bâti khessal bi

    .C'est à la fois honteux et irresponsable.

    Ce serait un motif

    Son renvoi du gouvernement est une demande sociale
    Auteur

    Manla

    En Décembre, 2016 (08:02 AM)
    bayilene wakhhhh ki khamoul sakh lou khessal nit day mandou

    Auteur

    Nene

    En Décembre, 2016 (08:04 AM)
    amoul sene jott liguey la kham te nak tangue kholl gawa déee
    Auteur

    Lala

    En Décembre, 2016 (08:05 AM)
    ki gouvernement titeuloko liguey la gueum Président khamnako dem lene teudy day demmmmm takhawagoul inchala
    Auteur

    Zeeeni

    En Décembre, 2016 (08:07 AM)
    félicitations nous secteur de pêche nous vs rendons un grand hommage

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR