Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

FAIBLES TAUX DE RÉUSSITE, BAISSE DU NIVEAU…: L’aveu du Président Macky Sall

Single Post
FAIBLES TAUX DE RÉUSSITE, BAISSE DU NIVEAU…: L’aveu du Président Macky Sall

Présidant la cérémonie officielle de remise des prix aux lauréats du Concours général, ce jeudi, le Chef de l’Etat a évoqué “le faible taux de réussite au Baccalauréat et au Bfem, de même que les prix non décernés au Concours général”. Macky Sall a avoué que le niveau continue à baisser dans l'enseignement public. “Je pense en particulier au français.

Il faut reconnaître que le niveau continue de baisser. Je pense à l'anglais. Normalement, tous nos bacheliers devraient être bilingues si nous étions efficaces dans notre formation en langues. Je pense aussi aux sciences, aux mathématiques et à l’histoire”, indique le président de la République. Par conséquent, il invite “à une réflexion profonde sur ces problématiques majeures de notre système éducatif”.


Article_similaires

25 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2019 (13:26 PM)
    La baisse catastrophique du niveau des élèves en français et en anglais ne doit surprendre personne, car tout est dans la "wolofisation" à outrance de la société sénégalise. Vouloir développer le pays avec une langue locale, en refusant toute ouverture sur les langues érangères est tout simplement impossible.

    • Auteur

      Tapha

      En Juillet, 2019 (14:53 PM)
      de nos jours l'usage des langues étrangères est bien plus présent, dans notre société, notamment l'anglais et pourtant les résultats sont mauvais. ce n'est pas un problème langue, c'est le système éducatif qui est mauvais. les enseignants sont nuls et passent leur temps à faire la grève, ils en font plus que les élèves. c'est pour aller donner des cours dans le privé et l'etat ne prend aucune mesure. c'est le monde à l'envers.
      de plus l'école n'a plus la place d’ascendeur social qu'elle occupait. le diplôme ne compte plus pour occuper un poste. c'est la carte du parti. c'est la promotion des nuls. dans le même temps, on nous dit que ce sont 30 à 40% du budget qu'on consacre à l'école. quel gâchis !!!!!!
    • Auteur

      Kharan Katt

      En Juillet, 2019 (15:21 PM)
      j'invite, j'invite, j'invite... il fait pleurer de rire le président dessert banania. kouy djiro dou invité, kouy kharan dou invité, kouy siss fou invité, kouy doungourou dou invité. travaille au lieu d'inviter les gens qui subissent ta politique à travailler...
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (20:08 PM)
      il y a quand meme une contradiction; ce mairtise mieux les langales locales sont plus a l'aise avec les langues etrangeres.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (02:16 AM)
      je respecte votre avis que je ne partage pas. il faut juste regarder les pays les plus avancés, l'enseignement se fait dans leurs langues que vous pouvez aisément appeler langues locales. quelle langue n'est pas dans un premier temps locale? la langue n'est qu'un moyen de communication, elle n'a jamais été un savoir faire. déclarer notre incapacité à faire les choses nous mêmes et pour nous ne semble pas nous autoriser à avoir des ambitions. libérons nos esprits, nous sommes capables de devenir libres, de penser et de travailler dans nos langues nationales. il y a peu de limite pour l'esprit, il suffit d'y croire et faire l'investissement qu'il faut!
  2. Auteur

    En Juillet, 2019 (13:32 PM)
    Qu'elle TRISTESSE !

    Avec un tel niveau, l'avenir inquiétant.

    ACTION Mr le président, ACTION !!!
    Auteur

    Question Pour Les Nuls

    En Juillet, 2019 (13:38 PM)
    Mais pourquoi on ne parle de mention qu'au baccalauréat.



    Et pourquoi pas au BFEM et même à l'entrée en 6 éme ou certificat puisque ce sont aussi des examens ou concours nationaux.



    On imite un peu trop les occidentaux je trouve.



    Quelqu'un dit plus haut qu'un bon éléve excelle dans toutes les matières. Je confirme.être moyen dans toutes les matières aussi me semble être une forme d'intelligence supérieure quand si on se référe à la définition officielle de ce qu'est l'intelligence "l'art de s'adapter à tout ou presque tout"



    Je trouve aussi qu'un bon éléve est quelqu'un de constant c'est à dire au moins de la 6éme jusqu'à l'obtention de ses diplômes universitaires être classé parmi les 5 à 10 premiers de la promotion.



    PS : Ne me traitez pas de jaloux.J'ai eu le bac D en 1993 mention assez bien.

    Auteur

    En Juillet, 2019 (13:52 PM)
    Le niveau à commencé à baisser depuis que pr Iba Der Thiam est devenu ministre de l'enseignement

    C'est affligeant c'est une simple question de volonté

    On peut tout avoir avec de la volonté

    L'enseignement est devenu plus facile et moins coûteux avec les nouvelles technologies

    Le cout d'un éminent professeur a chuté

    On n'a plus besoin de la craie du tableau noir de la présence physique de l'enseignant

    c'est comme les disques 33 tours pour les nostalgiques

    TOUT EST VIRTUEL

    Auteur

    En Juillet, 2019 (13:52 PM)
    Aulieu de se faire financer une arène nationale à 32 milliards par la Chine, il aurait peut être mieux valu se faire financer des centres régionaux de perfectionnement scolaire. Cela aurait été plus utiles aux jeunes. Mais bon. la politique a d'autres impératifs
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (14:47 PM)
      et pourquoi pas un hôpital haut niveau avec tous ces malades qu’on évacue l’étranger.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (13:56 PM)
    Le débat sur la baisse de niveau ne date pas d'aujourd'hui est
    Auteur

    En Juillet, 2019 (13:57 PM)
    Il invite ....... c’est dommage
    Auteur

    Profesore

    En Juillet, 2019 (13:59 PM)
    ça fait plus de 25 ans que le premier prix de maths des classes de terminal n est pas attribué.pourquoi?

    vos reponses seront les bienvenus.
    • Auteur

      Bouba

      En Juillet, 2019 (16:28 PM)
      c'est parce que les maths sont plus difficiles que les autres matières, c'est une autre réalité. en plus les épreuves de maths dépassent largement la capacité des candidats donc difficile pour eux d'avoir une note qui leur permettra de décrocher le premier prix.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (20:24 PM)
      pour pouvoir résoudre un problème mathématique, il est nécessaire de maitriser la langue dans laquelle est écrit ou dicté l'énoncé. on ne peut être bon en maths, et en sciences de manière générale, si on n'est pas solidement outillé au niveau linguistique. en résumé, si la langue d'apprentissage, en l'occurence le français au sénégal, n'est pas assimilée, il sera difficile à l'apprenant d'appréhender les problèmes posés et d'imaginer une solution. cqfd
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (20:34 PM)
      pour pouvoir résoudre un problème mathématique, il est nécessaire de maîtriser la langue dans laquelle est écrit ou dicté l'énoncé. on ne peut être bon en maths, et en sciences de manière générale, si on n'est pas solidement outillé au niveau linguistique. en résumé, si la langue d'apprentissage, en l’occurrence le français au sénégal, n'est pas assimilée, il sera difficile à l'apprenant d'appréhender les problèmes posés et d'imaginer une solution. cqfd. les maths, qui font partie des sciences exactes, ne sont pas plus difficiles que les autres matières, même s'il est vrai que tous ne sont pas dans les mêmes prédispositions. comme toutes matières, elles nécessitent un peu de travail spécifique et beaucoup de rigueur intellectuelle. mais ça, c'est au enseignants de faire leur boulot et majoritairement, ils ne le font pas
    Auteur

    En Juillet, 2019 (14:15 PM)
    Mr le President Vous n’avez encore rien vu.Vous refusez toutes les mains tendues de la diaspora.Alors que le niveau baisse chez vous les jeunes que vous refusez de meme feliciter de par leurs performances extraordinares cartonnent dans la diaspora.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (14:21 PM)
    C est grave au pays du lac Rose ....non seulement nous sommes nuls en langues locales ,rares les Sénégalais qui peuvent débattre dans leur langue maternelle en commençant par moi-même sans recourir a la langue de Macron....en plus le Français a gravement chuté au Sénégal... Allez dans l administration en feignant de ne pas comprendre le wolof!!

    L anglais ne pourrait pas percer ici ,ne revons pas,puisque nous sommes nuls en Francais.



    Ya lieu a promouvoir les langues nationales grace aux applications du téléphone en traduisant le Soleil en wolof, serère, socé, Diola, pular,...et surtout d éviter de ranger aux tiroirs de l oubliette les conclusions des spécialistes de l Éducation Nationale.

    Auteur

    Volai414

    En Juillet, 2019 (14:54 PM)
    S'IL Y A BEAUCOUP A DIRE, IL Y A SURTOUT ENORMEMENT A FAIRE

    La première chose à chercher dans le système éducatif sénégalais s'appelle « la cohérence ». Cela fait défaut et il n'est point besoin d'être une lumière pour s'en rendre compte. Notre système forme (le mot est peut-être exagéré!) quasiment que des littéraires et une quantité de scientifiques epsilonesque. Dans le même temps, on peut constater que c'est le bas niveau littéraire des élèves et étudiants sénégalais qui est le plus frappant. Avec quelles compétences nos étudiants arrivent-ils sur le marché du travail ? On pourrait également me rétorquer : de quel marché parlez-vous ? Oui je parle bien du marché du travail qui ne doit pas être décorrélé du système éducatif. Le Sénégal, me semble-t-il, a plus besoin de personnel médical, technique que de littéraires. Attention, je n'ai jamais dit qu'il n'en fallait pas mais la tendance doit être revue et corrigée. Vous imaginez un peu un système éducatif avec des enseignants quasi tous littéraires, notamment dans le primaire ? Cela fait au moins un quart de siècle que le système éducatif sénégalais périclite et le découvrir aujourd'hui est purement scandaleux. Cela n'a semblé déranger personne de produire une horde d'avocats, d'économistes nuls à chier, de banquiers véreux….et pas de quoi couvrir les besoins médicaux de la Nation par exemple. Evidemment, cela paie mieux de faire des études pour finir politicien, ce qui ne nécessite pas de talent mais un bon vice : le mensonge. Cela tombe bien, on est au royaume du mensonge à tous les étages. Un président qui fait un constat pareil doit demander des comptes à ses ministres de l'éducation successifs tout comme il doit en rendre lui-même. Quand une Nation vous élit, elle vous confie des missions et la première de celles-ci porte sur l'avenir de ses enfants. Constater le désastre, le dire et ne pas agir serait une grave faute (je ne veux pas utiliser d'autres mots plus appropriés!).
    • Auteur

      Pasdaccorddutout

      En Juillet, 2019 (22:47 PM)
      au contraire ! le senegal a besoin d'ouvrier qualifié qu'on paye au moins 400 mill franc . l'etat doit reorganiser e systeme salariale. decloisonné leducation . en 4eme deja tout les ecoles doivent avoir des classes technique.
      certificat pour travailler.
      vous croyez que les gosses en serie literaire sont des literaires? non ceux sont des inadapte au systeme qu'on envoi a la poubelle pour encombrer les litteraire alors qu'ils pourraient trouver leur voie.
      mais bon qui s'interresse a lavenir scolaire du senegal? en tout cas pas les enseignants!
    Auteur

    En Juillet, 2019 (14:56 PM)
    Le président a bien compris et de manière générale nos autorités ont bien compris mais c'est pas leur problème car leurs enfants ne sont pas concernés c'est tout
    Auteur

    Anta

    En Juillet, 2019 (14:59 PM)
    Il faut contrôler le système éducatif de ce pays, du primaire au baccalauréat. Au primaire, des enseignants retraités et fatigués donnent des cours dans le privé... l'élève passe au collège avec sa moyenne annuelle, dans ce cas à quoi nous sert le CFEE ? plus de zéro éliminatoire au CFEE, les fautes ne sont pas comptabilisées dans la correction, il n'y a plus de dictée... Déjà ça prouve que l'élève passe au collège sans niveau et sans base. Arrivée au collège et au Lycée, les élèves du Publics sont lésès au profit de ceux du privés. Et même malgré celà, les professeurs n'assurent pas leur quantum horaire car ils sont toujours absentéistes à force de vouloir arrondir les fins de mois. A vouloir courir derrière plusieurs lièvres à la fois c'est la jeunesse de notre pays qui paie les pots cassés. Il faut que l'Etat puisse faire respecter le pointage des professeurs et enseignants. C'est malhonnête de se faire payer par l'Etat et de ne pas dispenser les cours correctement, pour ensuite aller faire du zèle dans le privé. Voilà un secteur à nettoyer, à assainir pour aider les jeunes de ce pays
    Auteur

    En Juillet, 2019 (15:05 PM)
    c'est comme s'indigner que son âne porte un lourd fardeau alors que c'est nous même qui l'avons chargé !
    Auteur

    Habib Cisse

    En Juillet, 2019 (15:07 PM)
    Une famille de crak, la famille de la marraine rose dieng , un pére fonctionnaire magistrat hors classe exceptionnel, soeur cadette du, pére fondateur du mouvement consumériste sénégalais, jean pierre dieng, une soeur therese dieng maitre de conférence, une famille d'une simplicité effarente, dont il faudrait connaitre et écrire l'histoire, un frére premier spécialiste africain de la finance en europe georges meiisa dieng
    Auteur

    En Juillet, 2019 (15:24 PM)
    Tu y as contribué, très cher président du Gondwana!
    Auteur

    En Juillet, 2019 (15:36 PM)
    un président nul à chier gtout est échec dans ce pays dites quelque chose qui marche
    Auteur

    A Reflechir

    En Juillet, 2019 (15:42 PM)
    Le senegalais aime faire le malin ! depuis certains temps on ne parle que wolof dans les services au finish quand on est dans un seminaire international on n'ose pas parler ni Français, ni anglais et le wolof ne s'arrête qu'en Gambie. Le coup est déjà passé on est francophone et bcp de pays voisins sont francophones cette histoire de langue nationale à l'école ne fera qu'empirer les choses. SURTOUT personne ne va accepter d'apprendre la langue d'autrui et laisser sa langue.

    On peut être francophone et ne pas être sous dominationation française, il faut juste de la dignité, du patriotisme, du courage

    Les histoires de cours particuliers c'est …. des professeurs. Jusqu'en 2000 on se connaissait pas cà alors qu'on avait des moyennes de 14 au lycée et jusqu'à présent on maitrise les cours parce qu'on se débrouillait seul pour comprendre le cours.

    Il faut aussi que les postes soient méritants au lieu de les donner aux politiciens . Ca décourage

    Il faut payer aux enseignants de bon salaire et leur interdire les cours privés pareil pour les médecins.

    Auteur

    En Juillet, 2019 (15:45 PM)
    président voleur,menteur,nul à chier
    Auteur

    En Juillet, 2019 (16:00 PM)
    vous n'avez pas remarquer?!? depuis 2012 il est en phase de réflexion! vraiment, ns sommes en danger avec ce monsieur
    Auteur

    Lune

    En Juillet, 2019 (16:43 PM)
    Dans un pays où règne l'obscurantisme, entretenu par une caste de marabouts, imams, féticheurs et voyants, vous obtenez indubitablement des populations illettrées et analphabètes. Une école performante demande des moyens et une volonté politique inébranlable. Par exemple: école obligatoire (sous peine de sanctions contre les parents qui contreviendraient...les dadas c'est avant le CP), programmes adaptés à nos réalités géographiques et économiques(je pense que pour un étudiant de première année sciences éco la maitrise du circuit de l'oignon dans le marché sénégalais est beaucoup plus important que de vagues connaissances de théories économiques du XIX siècle anglais). Mettre beaucoup plus de moyens dans les filières scientifiques et technologiques. Motiver les enfants afin qu'ils y aillent. Et toujours détecter et entretenir les meilleurs car un pays c'est comme un corps. Un corps a besoin d'un cerveau. Les meilleurs dans une nation sont le cerveau qui analysent, réfléchit, décide, etc...
    Auteur

    Big Senegal

    En Juillet, 2019 (17:31 PM)
    Je vous jure que j'ai honte lorsque j'attend

    parle en francais certains etudiants,

    journalistes...Au Senegal

    Meme le Vieux parentesi mieux le francais

    qu'eux
    Auteur

    PÉdagogue

    En Juillet, 2019 (22:47 PM)
    LES ENSEIGNANTS SONT TROP FAIBLES
    Auteur

    Niokotay

    En Juillet, 2019 (22:54 PM)
    Whatsapp Facebook insta et la télé a la sénégalaise comment les élèves peuvent évoluées.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (02:50 AM)
    Ce n est pas surprenant quand on a le président le plus nul de l histoire du Sénégal .President par default esclave de la France et maîtresse d Emmanuel Macron

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR