Samedi 29 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Et si Aliou Sall était innocent de ce dont on l’accuse ? (Par Mamadou Oumar NDIAYE)

Single Post
Et si Aliou Sall était innocent de ce dont on l’accuse ? (Par Mamadou Oumar NDIAYE)

Au lendemain de la seconde Alternance, les nouvelles autorités, vêtues de probité candide et de lin blanc, discours rédempteur aux lèvres, avaient entrepris une opération mains propres destinée à traquer les biens supposés mal acquis sous le régime du président Abdoulaye Wade. Le bon peuple, de très larges secteurs de l’opinion ainsi que la quasi-totalité de la presse nationale avaient applaudi cette gigantesque entreprise de nettoiement des écuries d’Augias de l’ancien régime. C’est tout juste si  ces gens ne criaient pas « au poteau ! » et « à mort ces pourris ! ».

En particulier, tout le monde réclamait l’arrestation de Karim Wade, présenté comme le symbole de la malgouvernance du régime de son père, et dont on considérait par conséquent qu’il devait expier ses crimes économiques et payer pour tous les « voleurs » de la première Alternance. Des chiffres invraisemblables avaient été avancés alors et présentés comme représentant le montant du butin qu’il aurait détourné. Des  centaines — voire des milliers ! — de milliards que l’on se jurait de rapatrier au Sénégal afin d’en faire profiter le bon peuple.

L’arrestation de Karim Wade devenait donc un impératif national, une œuvre de salubrité publique. Chevalier Bayard sans peur et sans reproche, le président Macky Sall, poussé en cela par une ministre de la Justice, Mme Aminata dite Mimi Touré, aux allures de Jeanne la Pucelle d’Orléans, se jurait de faire rendre gorge à tous les ripoux.

A l’époque, ramant presque seul à contre-courant, je n’avais eu de cesse d’écrire pour dire que l’arrestation de Karim Wade serait une grossière erreur. D’abord parce que Abdoulaye Wade, pour tout ce qu’il avait fait pour ce pays, ne méritait pas de voir son fils envoyé en prison. Ensuite, parce qu’il n’était pas évident que Karim ait détourné tous les milliards qu’il était accusé d’avoir pris. Qu’il serait bien injuste de l’emprisonner lui-seul alors que des dizaines de coquins et de flibustiers s’étaient enrichis à milliards sous le régime de son père sans avoir été inquiétés par le nouveau pouvoir. Pour cause, la plupart d’entre eux avaient tourné casaque et transhumé dès le 25 mars 2012 au soir !

Plus fondamentalement, je n’ai eu de cesse de dire que si on devait jeter en prison tous les hommes politiques de ce pays qui se sont enrichis au contact du pouvoir, il n’en resterait presque personne en liberté. En effet, au Sénégal comme partout ailleurs sur le continent, et même dans le monde, le plus sûr moyen de s’enrichir c’est d’exercer des fonctions étatiques. De Senghor à Macky Sall en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, la plupart des milliardaires qui se sont créés ont exercé des fonctions étatiques. Par conséquent, d’aucuns seraient malvenus d’embastiller d’autres au nom d’une prétendue lutte contre la corruption. Non seulement j’ai mis en garde contre une arrestation de Karim Wade, mais encore je n’ai eu de cesse de dénoncer son emprisonnement comme étant injuste et de réclamer sa libération tout au long des plus de trois ans qu’a duré son emprisonnement.

Si ce n’est toi, c’est donc ton frère !

Tout ce rappel pour dire que, n’ayant pas participé à la curée anti-Karim, je suis parfaitement à l’aise, aujourd’hui, pour refuser de prendre part à une autre curée, pour ne pas dire l’hallali contre Aliou Sall. Pas plus que l’ex-ministre « du Ciel et de la Terre » n’a mérité ce qui lui est arrivé, le frère de l’actuel président de la République est victime d’un bien mauvais procès, à mon avis. Car au fond, que lui reproche-t-on ? De travailler pour le compte d’une société pétrolière qui a eu la main heureuse — pour ne pas dire le nez creux — en découvrant du gaz en quantité  si prodigieuse qu’elle dépasse les  imaginations les plus folles. Cette société, Pétrotim limited, a créé, pour satisfaire une exigence du Code des pétroles du Sénégal, une boîte aux lettres locale à l’enseigne de « Pétrotim Sénégal » dont Aliou Sall a été nommé directeur général en même temps qu’il en était le mandataire.

Comme « Jeune Afrique » l’a raconté, il a connu Frank Timis, l’homme de confiance du milliardaire chinois Wong Joon Kwang, par le biais de l’architecte Pierre Goudiaby Atépa. Aliou était à l’époque conseiller économique de l’ambassade du Sénégal en Chine. Le Chinois avait déjà acquis ses blocs  de recherche sous Wade  même si, pour cause d’Alternance, c’est finalement sous Macky Sall que le décret d’attribution a été signé. Cherchant quelqu’un pour diriger son bureau de Dakar, c’est tout naturellement que Goudiaby lui a demandé de prendre Aliou Sall. Dieu faisant bien les choses, deux années plus tard, Pétrotim découvre du gaz au Sénégal. La quantité dépassant ses espérances et n’ayant pas les moyens technologiques d’exploiter une si grande quantité, on  conseille à Timis de céderdes parts à la compagnie américaine Kosmos Energy.

En 2014, ce sont les grandes manœuvres. Au niveau international, Timis corporation rachète Pétrotim Limited. Et au niveau national, Timis corporation, détenteur des permis des deux blocs pétroliers Saint-Louis offshore profond et Cayar offshore profond, cède 60 % de ses parts à Kosmos Energy qui s’engage en contrepartie à investir 200 milliards de francs dans l’exploration. En même temps, elle supportera 60 % des dépenses à consentir dans le futur, Frank Timis supportant 30 %. Petrosen n’ayant pas les moyens, les deux compagnies vont financer les dépenses à sa place, et se rembourseront lorsque la production commencera. Aliou Sall dans tout cela ?

Lorsque Kosmos a racheté Petrotim, et appliquant la législation américaine sur les personnes politiquement exposées, elle n’a pas souhaité travailler avec lui. Il se serait donc retrouvé en chômage si Frank Timis ne lui avait pas proposé un contrat pour s’occuper de ses affaires africaines en dehors du Sénégal. Au fond, le reproche que l’on fait à Aliou Sall, c’est d’être le frère… de son frère de président. Lequel, après son accession au pouvoir, lui a proposé à trois reprises des postes avant de se rétracter : ambassadeur à Paris, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, direction de l’Apix. Lorsque Aliou est venu lui dire qu’il avait trouvé un contrat dans le privé, il lui avait répondu : « tu ne sais pas quelle épine tu m’enlèves du pied ! Ça m’aurait gêné de te nommer par décret… »

De même, politiquement, c’est connu, lorsqu’Aliou s’est lancé à la conquête de la mairie de Guédiawaye ainsi qu’à celle de la présidence de l’AMS, il a mis son frère devant le fait accompli. C’est comme la fable du vieillard, son fils et l’âne. Si le président Macky Sall avait nommé son frère par décret, on aurait crié au népotisme. S’il avait essayé de l’imposer politiquement, on aurait hurlé au favoritisme voire à une OPA de la famille Sall sur l’APR. Et maintenant qu’Aliou Sall travaille dans une société pétrolière, on dénonce un « délit d’initié » et on menace de le traduire devant les tribunaux !

Le problème de celui que « Jeune Afrique » a surnommé « Monsieur Frère », c’est d’avoir travaillé pour une  compagnie qui a eu la chance de découvrir du gaz. Les recherches de Pétrotim auraient été infructueuses,  nul n’y aurait trouvé à redire. Du gaz ayant été découvert, on s’écrie, horrifié : « Mais c’est bien sûr ! C’est un délit d’initié. Macky ayant travaillé à Pétrosen savait que du gaz et du pétrole allaient être découverts. Il a donc positionné son frère en amont ». Sauf que,  tout le monde sait que c’est sous Wade que Timis a acquis ses blocs.

Et puis, pensez-vous que si, de science certaine, avant l’accession du président Macky Sall au pouvoir, on savait que du pétrole et du gaz en si grande quantité auraient été découverts, les majors, qui ne prennent pas de risques dans les pays sans antécédents pétroliers comme le Sénégal, auraient laissé des « juniors », somme toute, comme Pétrotim et Kosmos, mettre la main sur les blocs Saint-Louis offshore profond et Cayar offshore profond ? Plutôt que de ferrailler actuellement pour éjecter ces dernières qui ont touché le jackpot, elles se seraient assurément précipitées pour acheter à prix d’or ces blocs. Et Wade n’aurait certainement pas pu les leur refuser. La vérité, c’est que si Petrotim a pu acheter ces blocs, c’est parce que personne — et certainement pas Macky Sall — ne croyait à la possibilité de découvrir du pétrole et du gaz au Sénégal.

Enfonçant le clou, nos chevaliers blancs nous disent qu’Aliou Sall, au lieu d’être un simple actionnaire de Petrotim Sénégal, en serait un actionnaire. Sans pouvoir en administrer la preuve ! Car, celle-ci est une société anonyme unipersonnelle qui n’a qu’un seul actionnaire et c’est une personne morale : Pétrotim Limited !

Quant à Frank Timis, on nous dit qu’il ne serait rien d’autre qu’un « aventurier ». Fort bien ! Mais un aventurier qui va changer la destinée du Sénégal en ce que le gaz que sa compagnie a découvert va, sans exagérer, propulser le Sénégal au niveau de richesse de l’Arabie saoudite ou des Emirats Arabes Unis. Car les gens ne peuvent même pas imaginer l’ampleur des réserves découvertes au large de nos côtes. Tout cela, grâce à Frank Timis et, surtout, au Chinois Wong Jung Kwang.

Singulier destin que celui de ce Frank Timis qui, enfant en Roumanie, a vu son père abattu par balles sous ses propres yeux et a fui à pied jusqu’en Italie où il a effectué de petits boulots avant de gagner l’Australie où il travaillait comme ouvrier dans les mines, chargé de creuser les tranchées. C’est là qu’il a pris son destin en main et s’est lancé dans l’exploration minière. Cet « aventurier » dont on semble se gausser a mis en valeur le fer sierra-léonais et y a construit un chemin de fer de 200 kilomètres. En quelques années, il a doublé le Pib de ce petit pays anglophone. Il a été sollicité par les chefs d’Etat de Côte d’Ivoire, du Niger et du Burkina pour construire la « boucle du Niger », un chemin de fer reliant ces trois pays avant d’être éjecté au profit de Vincent Bolloré. Alors, cet homme, un aventurier ?

Vivement alors qu’on ait seulement cinq « aventuriers » de ce type dans notre pays !


liiiiiiiaffaire_de_malade

23 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (17:06 PM)
    Et pourtant il a defendu Karim WADE qui n'est pas hal pulaar!
  2. Auteur

    Tiely

    En Octobre, 2016 (17:07 PM)
    SENEGAL DAAL KEN MANOU FI DEF DAARA.

    LII DAAL MOOY GORGUI NEENA DE YOUSSOU NDOUR SOO DEEFE NI GNOUNELALA LEULE.

    BIENTOT TU SERAS LA CIBLE DES MECONTENTS ET DES OPPOSANTS
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (17:08 PM)
    un vrai larbin qui essaie de defendre l indefendable ..un traitre qui essaie la laver son maitre un article indigne d un journaliste de son age....un vieux briscard :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (17:08 PM)
    néddo ko bandoum tanne

    defense ethnique
    Auteur

    Gasen

    En Octobre, 2016 (17:24 PM)
    QUAND TOUT LE MONDE VOIT LA LUMIERE ET QUE CERTAINES PERSONNES FONT SEMBLANT DE NE PAS LA VOIR IL FAUT LEUR METTRE UNE BRAISE SUR LE FRONT.

    TU VEUX DEFENDRE LE DIABLE ALIOUNE SALL TU TE CASSERAS LA FIGURE
    Auteur

    Tiely

    En Octobre, 2016 (17:29 PM)
    BAYILENNE AFFAIROU ETHNIE ......REGARDEZ AUTOUR DE VOUS SI VOUS ALLUMEZ LE FEU VOUS N EN ECHAPEREZ POINT
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (17:34 PM)


    Mais Grand ya gnakk fayda, tchimmmmmmmmmmmmmmmmm
    Auteur

    Foulbés!

    En Octobre, 2016 (17:38 PM)
    Finalement nos vibrants appels sont bien reçus!

    Dieu merci!

    M. Aliou Sall, Peul pure Souche, donc digne-noble courageux atavique, est proprement propre comme l'eau de roche!

    LUI, IL bosse beaucoup, bien, sans tambours ni trompettes, dans le respect strict des lois-règles-règlements en vigueur de la République plurielle, laïque, démocratique, sociale du Sénégal éternellement archi-pluriel en tout de tout depuis les nuits de tous les temps et pour l'éternité éternelle.

    Les viles-lâches-fascistes-racistes attaques contre M. Aliou Sall, de surcroît sauvages œuvres de notoires corrompus-prédateurs-trafiquants-magouilleurs-mafieux-bandits-voyous-criminels-assassins-racistes-menteurs-falsificateurs-tricheurs-usurpateurs-manipulateurs-manoeuvriers-comploteurs-traitres-jaloux-envieux-méchants-haineux-racistes dans le sang,

    sont des illustrations illustratives des souillées souillures qui souillent le Sénégal, la République du Sénégal, et cela depuis le 01.01.1963.

    Celui ou celle qui n'existe que via les corruptions-prédations-magouilles-trafics-combines-complots-pactes diaboliques-mensonges-falsifications-triches-usurpations,

    ne peut que voir son sinistre image dans les AUTRES.

    Foulbés

    Ngoumé!

    Foulbés

    Ndillé!

    Sauvons le Sénégal éternellement archi-pluriel en tout de tout des minables "êtres", sans foi ni loi, sans vergogne, qui s'en foutent amplement des biens-beaux-vrais-justes de notre très cher Sénégal, enchâssé dans les merdes merdeuses depuis plus de 52 ans!

    NGOUME! NDILLE!

    FOULBES!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (17:38 PM)
    La réalité c'est que Aliou SALL est innocent, quel que soit ce que l'on peut reprocher au dossier. Les erreurs ou fautes techniques ne lui sont pas imputables directement.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (17:41 PM)
    Mr Ndiaye, il ne faut pas essayer de défendre l'indéfendable. Aliou peut avoir l'excuse de ne pas savoir dans quel traquenard il est tombé. Mais, il y a bien quelque chose. Comment en si peu de temps, il peut quitté son poste en Chine, venir au Sénégal, démissionner de l'administration, créer une société, céder ses actions (yékelé) et nous dire qu'il n'y a rien eu? Ce n'est ni logique ni acceptable. Vous même vous savez le pétrole est trop technique et sérieux que n'importe qui ne peut y entrer. le tradeurs le savent si bien que le monde du pétrole est un club fermé. Si ces messieurs associent des gens dans leurs opérations, c'est quand ils sont identifiés comme proches des chefs d'Etat. Faites le tour des pays pétroliers et vous vous en rendrez compte.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2016 (18:24 PM)
      mais aliou sall n'a pas cédé de parts car il n'en possède pas. il est gestionnaire de petrotim et non actionnaire. de plus, le gaz naturel n'étant pas découvert au moment de l'entrée de kosmos Énergy etdans l'association entre petrosen et petrotim, il ne d'agit pas d'une cession d'actifs mais de droits c'est à dire d'engagements. en français facile :j'ai un permis d'exploration pétrolière dans lequel je me suis engagé à effectuer des travaux de recherche à hauteur de x millions de dollars, je te cede une partie de mes engagements et nous sommes partenaires chacun à hauteur de son apport. en cas de découverte, chacun sera rétribué au prorata de ses investissements. voilà expliqué comment cela se passe. il faut savoir que le code pétrolier permet les cessions d'actifs et les cessions de droit.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (17:49 PM)
    MR N'Diane, le regretté Hassan II, roi du Maroc disait que cela ne sert d'opposer des arguments de bonne foi à des gens de mauvaise foi.

    Ces gens là ont décidé que les"Alpulars" comme ils le disent sont des citoyens de seconde zone et ne doivent pas gouverner ce pays. Pour ce faire,ils ont déjà ourdi un vaste complot visant à "récupérer " le pouvoir des mains des Al Pular. Chaque jour de Dieu, ils inventeront les mensonges les plus éhontés qu'ils vehiculeront sur les médias.

    Ces gens là, je n'ai pas besoin de les nommer, ce sont les adeptes du mensonge, du dénigrement, de la diffamation et de la haine gratuite. Ils croient que la vie c'est comme leur "lamb"mais ils se trompent lourdement et l'apprendront à leurs dépens très bientôt.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (17:56 PM)
    Les enjeux sont tellement énormes avec toutes ces richesses découvertes et notre pays si vulnérable!! J'ai sérieusement peur pour le Sénégal !

    J'ai l'impression que notre classe politique - Majorité comme Opposition - ne soit à la hauteur des enjeux pour le devenir de notre pays!!

    Contrairement à ce que pense MON beaucoup de sénégalais étaient contre cette histoire de traque , un vulgaire règlement de comptes politiques qui n'osait pas dire son nom!!

    Et l'histoire a largement démontré que les régimes qui inaugurent leur mandat avec ces histoires de traques et d'accusations de corruption dégénèrent toujours dans la chasse aux sorcières et finissent par être pires que ses victimes sélectionnées..

    Notre classe politique n'est même pas consciente que les nouvelles perspectives ouvertes par toutes ces richesses posent un nouveau paradigme qui exigent une nouvelle manière de faire de la politique si on veut éviter que les prédateurs aux aguets ne font de notre pays qu'une seule bouchée !

    Les enjeux exigent que les senegalais se soient plus que soudés, que les experts patriotes et les peuple soient mobilisés et qu'on se concerte en permanence, sans à priori, et surtout qu'on bosse pour voir comment gérer cette manne, protéger nos ressources pour le bonheur et la prospérité des sénégalais !







    Auteur

    Kor Siga Paal

    En Octobre, 2016 (18:31 PM)
    Monsieur Ndiaye assume tout simplement que tu fais parti des défenseurs de Sall- famly. Nous on te connais bien; depuis les années 88 à Tiwaoune- Lamsar.Pauvre type menteur

    Assumes-toi
    Auteur

    Xeme

    En Octobre, 2016 (18:49 PM)
    Avec des Si, on pourrait mettre la France dans une bouteille.

    Aliou Sall est coupable d'avoir empoché 200 milliards du Sénégal grâce à la signature de son grand frère. Et cela, sans aucun "SI".

    Et à la prochaine CREI, ce sera à lui de prouver le contraire. Je ne vois pas pourquoi les règles édictées par son grand frère de "républicain" devaient changer.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (19:06 PM)
    On ne peut pas reprocher à Mamadou Oumar Ndiaye son courage et son honnêté. Il a risqué sa vie en défendant une dame violée par des.... à Guédiawaye. Il n'a jamais supporté que l'on malmenat des personnes à cause de leur faiblesse ou de leur pauvreté. Il ne peut pas se taire quand les hommes politiques se trompent de direction. Il l'a bien expliqué dans son article, par rapport à l'affaire Karim Wade. Mamadou Oumar Ndiaye n'a jamis exhibé son appartenance ethnique.Il est un fils du pays conscient de ses responsabiltés. Je me souviens de beaucoup d'exploits réalisés par ce Monsieur qui mérite du respect. Les membres de l'opposition, mêmer radicale, d'un certain âge ne me démentiront pas. Je conseille à tous de l'écuter sans préjugé. Je demande humblement pardon à ceux qui ne sont pas d'accord avec moi
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (20:00 PM)
    Numéro 16 ne perdez pas votre temps à expliquer à ces gens la réalité. Ils ont décidé qu'Aliou Sall est coupable donc il l'est.

    Comme l'opposition a porté plainte dans cette supposée affaire, les choses seront claires bientôt car le monde entier verra le verdict rendu par toutes les juridictions concernées et verra Aliou Sall lavé à grandes eaux de leurs diffamations. C'est pour bientôt.

    Pour ton information, l'expert comptable qui a publié un article sur Xalima qui affirmait selon son analyse financière Kosmos Énergy a versé un montant à Petrotim vient de publier un démenti affirmant qu'il s'est trompé et qu'aucune somme n'a été versée à qui que soit.

    Ce Monsieur Gueye l'a fait sous injonction de l'avocat de Kosmos. De crainte d'avoir à répondre de ces affirmations devant un tribunal et sachant qu'il serait expulsé des USA, il a publié ce démenti.

    Baba Aidara a disparu des écrans radars et ferra surface en publiant également un démenti et ceux qui ont pris pour argent comptant les révélations de la bande des quatre escrocs en auront pour leurs frais. Pauvre opposition qui n'a qu'un seul programme :diffamer le Président et sa famille.
    Auteur

    Corrigez...

    En Octobre, 2016 (20:33 PM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  .....corrigez......LEGITIMISER....!!!

    Khole.....bou...diekhe.....  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  ...avec de tels detritus , se disant

    etre de bons et honnetes senegalais ! :nono:  :thumbsdown:  :emoshoot:  :bindeu: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (22:55 PM)
    Omar arrête Waye de nous raconter tes conneries à deux balles , tu n as jamais défendu Karim wade comme tu le prétends dans ton texte . Va bouffer au palais et laisse nous tranquille . Gnak fayda
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (23:10 PM)
    Déçu de MON. Une si belle plume pourtant.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (23:10 PM)
    Déçu de MON. Une si belle plume pourtant.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (23:10 PM)
    Déçu de MON. Une si belle plume pourtant.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (23:49 PM)
    Mamadou Omar ndiaye est devenu fou .
    Auteur

    Fadlou Lahi

    En Octobre, 2016 (09:07 AM)
    merci Oumar pour ton papier. C'est pertinent comme analyse. Mais helas au lieu d'aller travailler les Gakou et autres se mettent a gueuler. Idrissa est passé par la . Vous ne l'entendez plus. Ce que Dieu a fait personne ne peux le defaire.



    il faut accepter la volonte divine et attendre votre tour. Si dieu decide que l'un de vous sera president personne n y pourra rien. Personne n'attendez Macky a cette station



    Revenez sur terre mes chers et allez travailler

    A vous autres Senegalais je dis que Ceux la qui poluent l'atmosphere veulent simplement amuser la galerie. Ils sont tous bourres de fric a l'image de Abdoul MAbaye ou de Gackou ou avide de pouvoir a l'image de Decroix ou Diallo A lamine. ceux qui les interessent ce n'est pas le Senegal mais c'est plutot augmenter leurs portefeuilles relationnels donc leur capital



    Ne perdez pas votre temps avec eux pauvres gorgorlou allez travailler et gagner honnetement votre vie . Si demain Dieu fasse que l'un deux arrive au pouvoir. vous na'urez meme pas le droit de les saluer



    A bon entendeur Asalamo alaykoum

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email