Mercredi 13 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Voitures, carburant, logements, téléphone… : Comment l'argent public est dilapidé

Single Post
Voitures, carburant, logements, téléphone… : Comment l'argent public est dilapidé

Dans le cadre de son plan de réforme de l'Administration sénégalaise, le Président Macky Sall a décidé de réduire le train de vie dispendieux de l'État. Mais au préalable, un diagnostic de la situation s'imposait. Il a été fait. Le résultat est effarant. Il est détaillé dans l'édition du Soleil de ce mardi 23 avril. Les chiffres, qui trahissent un gaspillage outrancier des ressources publiques, donnent le tournis.

Le 18 décembre 2018, au deuxième et dernier jour de la rencontre du Club de Paris, au cours de laquelle le Sénégal enregistrait un éclatant succès dans la collecte des contributions des bailleurs de fonds pour le financement de la Phase II du Plan Sénégal émergent (Pse), le président de la République, faisant face à l'essentiel des acteurs du secteur privé sénégalais, proclamait, à nouveau, ce qui devrait figurer au rang de ses ambitions majeures, s'il était réélu : réformer en profondeur l'Administration sénégalaise.

"Parmi les urgences principales de la Phase II du Pse, devront donc figurer la poursuite de la réforme (…) de l'Administration générale (…). L'Administration publique [est parmi les] révélateurs de l'état d'une société. (…) Pour bâtir le progrès, les usagers du service public ont droit à des prestations diligentes et efficaces. Il nous faut donc plus une Administration de développement qu'une Administration de commandement", disait-il.

Vingt mille véhicules achetés depuis 2000

Aujourd'hui, quatre mois plus tard, sa réélection acquise, il est sur le point d'enclencher un processus qui, à terme, va révolutionner– le mot n'est pas trop fort– le vécu et les habitudes d'"une Administration de commandement", qu'il ambitionne de transformer en "une Administration de développement" pour mieux placer le Sénégal sur les rampes de l'émergence. Et Le Soleil est en mesure de dire qu'avant les réformes purement techniques, Macky Sall va prendre par les cornes le taureau de la gabegie engendrée par le train de vie dispendieux de l'État.

Son premier chantier ? Réformer la commande et l'utilisation des véhicules. Pourquoi une telle réforme ? Plusieurs enquêtes et études commanditées par l'autorité font parler de chiffres effarants ! De 2000 à cette année 2019, l'État et le secteur parapublic sénégalais ont passé des commandes de… vingt mille (20 000) véhicules. Soit environ mille (1000) voitures par an dont le coût moyen unitaire est de vingt-cinq (25) millions de FCfa. En somme, ce n'est pas moins de cinq cent (500) milliards de FCfa qui ont été engloutis dans ce domaine, ces vingt (20) dernières années. Avec cette enveloppe, combien d'universités, de lycées, d'écoles, de postes de santé etc., auraient pu être construits ? Inutile de faire le calcul !

À ce gâchis sidérant viennent s'ajouter d'autres, lorsqu'on jette un coup d'œil sur l'utilisation et la gestion faites de ces véhicules. A ce propos, il ressort des mêmes études que la durée de vie moyenne d'un véhicule administratif est de trois années ; cinq fois moins qu'un véhicule privé, qui est de quinze années. C'est dire que l'État est obligé de renouveler son parc automobile tous les trois ans.

Les causes de ce gaspillage scandaleux renvoient à trois maux : primo, l'absence totale d'effort pour l'entretien de ces biens publics de la part des affectataires ; secundo, l'utilisation des véhicules administratifs à des fins privées ; tertio, la cannibalisation fréquente et persistante, pour dire le moins, des véhicules administratifs pour équiper des véhicules privés.

À cela se greffent la difficulté de retracer le parc automobile de l'État, le déséquilibre ou la disproportion entre la gamme ou le standing des véhicules, le niveau de responsabilité des affectataires ou leur niveau de vie, en violation des dispositions existantes (décrets, arrêtés) qui réglementent tout cela.

Carburant : 40 milliards par an

L'autre saignée monstrueuse que subit l'État et à laquelle Macky Sall est décidé à mettre un terme, c'est la consommation de carburant. L'enveloppe culmine à– retenez votre souffle !– quarante (40) milliards de FCfa l'année (État et secteur parapublic confondus). Ici aussi, les abus sont la règle et la bonne conduite l'exception. A tous les échelons de l'État et du secteur parapublic, les dotations en carburant aux affectataires de véhicule administratif sont sans rapport avec les besoins réels. La redistribution des dotations à des fins privées est habituelle, avec la persistance d'un système de monnayage des tickets et cartes de carburant au détriment de l'État.

L'explication de cette situation qui grève le budget national d'un pays en voie de développement comme le Sénégal renvoie à une violation généralisée, connue de tous et restée impunie, de la réglementation sur le carburant. Une disposition qui exige cinq (05) litres par jour et par véhicule, soit une moyenne cent cinquante (150) litres par mois et par affectataire. Seulement, dans la réalité sénégalaise, les dotations sont très largement dépassées, allant en moyenne de deux cent cinquante (250) à cinq cent (500) litres par affectataire de véhicule.

Réparations : 18 milliards par an

Last but not least, le non-respect systématique des critères des ayants droit. En effet, seuls ceux qui ont un véhicule de service ou de fonction ont droit à la dotation. Mais, dans les faits, et c'est ce qui est le plus scandaleux, ceux qui en bénéficie et qui n'ont pas de véhicule administratif sont plus nombreux.

Parallèlement à la commande, à l'utilisation des véhicules administratifs et la consommation de carburant par l'État et le secteur parapublic, Macky Sall va s'attaquer à une autre plaie : l'octroi des indemnités kilométriques. A ce sujet, le principe est simple : ne doivent en bénéficier que ceux qui, après autorisation, utilisent leur véhicule personnel pour les besoins du service. Ici encore, la pratique jure d'avec la règle : l'indemnité kilométrique est presque généralisée, car elle est octroyée sur simple présentation d'une carte grise au nom du requérant. Pis, les études indiquent qu'il est avéré que les bénéficiaires utilisent leur véhicule exclusivement à leurs besoins privés.

La cinquième bataille dans la guerre déclarée à la gabegie, Macky Sall la mènera sur le champs des frais d'entretien et de réparation des véhicules de l'État et du secteur parapublic. Une offensive d'envergure toute légitime lorsqu'on prend connaissance du dernier montant annuel de la facture : dix-huit (18) milliards de FCfa ! Une somme qui aurait permis l'acquisition de sept cent vingt (720) véhicules flambant neuf. Ce gâchis est d'autant plus scandaleux et inacceptable que, d'une part, ces engagements de près de vingt (20) milliards de FCfa sont faits, révèlent les études, sur des véhicules amortis, donc ne devant plus être réparés par l'Administration, et, d'autre part, ils sont caractérisés par une exagération, pour ne pas dire autre chose, des coûts de réparation et d'entretien par des prestataires convaincus qu'ils ont affaire à une vache à lait : l'État.

Plus 100 milliards de dettes sur l'eau, l'électricité et le téléphone

Gabegie, encore gabegie et toujours la gabegie qui étend ses tentacules à d'autres charges courantes de l'État et de ses entités du secteur parapublic : les consommations en eau, en électricité et en téléphone, qui révèlent, à souhait, les tares du rapport du Sénégalais au bien public. Ici, les factures de l'État sont… globalisées auprès de la Sonatel, de la Sde et de la Senelec.

Conséquence ? Il s'est installé une "irresponsabilité généralisée" du fait qu'il est impossible de savoir qui consomme quoi et combien. Les branchements clandestins sur les réseaux d'électricité et d'eau de l'État sont légion. A ceux-là se greffent des milliers d'abonnements privés (eau et électricité), toujours au nom de l'État.

C'est le cortège des "impossibles" : impossible de retracer auprès de la Sde et de la Sénélec les polices des abonnements réels de l'État, ce qui laisse libre cours à une évaluation hâtive et souvent exagérée des consommations de l'État ; impossible d'avoir une idée précise et exacte du parc de téléphonie de l'État, car là aussi, les factures sont globalisées au niveau de la Sonatel, et nul ne sait, même au sein de l'État, qui consomme.

En résumé, pour l'eau, l'électricité et le téléphone, c'est une énorme bamboula orchestrée par des agents de l'État, mais aussi d'autres citoyens qui profitent indument du système. De façon globale, le flou est tellement persistant dans le paiement des charges courantes de l'État qu'il est impossible de l'évaluer avec exactitude.

Trois cent cinquante abonnements frauduleux résiliés

Il n'empêche, au 31 décembre 2018, les cumuls, qui ont pu être retracés, révèlent un montant faramineux : plus de cent (100) milliards de FCfa par an ; une ardoise que l'État n'est jamais parvenu à honorer, et qui vient s'ajouter au stock de sa dette auprès d'une foultitude de prestataires.

Concernant le téléphone, un croisement de dettes État-Sonatel a toutefois permis la mise en œuvre d'une compensation. Une fois ces diagnostics effarants et alarmants établis, une question légitime se pose, à savoir que faire et comment ? La réponse renvoie aux méthodes et moyens que Macky Sall va mettre en œuvre pour juguler l'hémorragie : un plan de guerre que Le Soleil exposera dans ses prochaines éditions, et qui devra épouser les contours de ce que le président de la République avait entrepris en balayant, avec succès, devant sa propre porte : la présidence de la République.

En effet, à ce jour, du flou de ce gaspillage, seule cette institution émerge. Car, au terme d'un processus entamé dès 2013, elle est parvenue à prendre le taureau par les cornes, en mettant fin au laisser-aller dans la gestion des logements conventionnés, la consommation en eau, électricité et téléphone, au moyen de réformes sanctionnées par des résultats élogieux, qui n'ont pas manqué de provoquer beaucoup de grincements de dents.

Baisse vertigineuse de la facture des logements conventionnés, passant de 16 à 7 milliards

Depuis 2013, la présidence de la République est la seule institution à avoir procédé à un recensement exact de son parc de téléphonie ; la seule à avoir demandé ses factures ; la seule à avoir rationalisé ses consommations de téléphone (mobiles et fixe), au moyen de gescompte.

Les résultats ne se sont pas fait attendre : les consommations ont été réduites de soixante pourcent (60 %) : sept cents (700) millions de FCfa de baisse rien que sur le mobile ; la facture globale passant de plus de quatre (04) milliards à deux (02) milliards de FCfa. Macky Sall est arrivé à ce résultat en ordonnant une réduction drastique du nombre d'abonnés, tous (des ministres aux Directeurs généraux) désormais "gescomptés" (crédits plafonnés).

Au passage, aussi incroyable que cela puisse paraître, quelques trois cent cinquante (350) abonnements… frauduleux, ont été identifiés et résiliés.

Pour les logements conventionnés, l'ardoise était simplement scandaleuse à l'arrivée au pouvoir de Macky Sall : seize (16) milliards de FCfa par an pour loger une foule de non ayants droit. Une fois que tous ont été quasiment expulsés de ces logements, la facture locative annuelle a dégringolé, comme celle du téléphone, pour se maintenir à sept (07) milliards de FCfa.

Nonobstant ces avancées, Macky Sall veut aller plus loin : zéro convention à usage de bureaux à l'horizon 2022 ; c'est toute l'essence de la construction de cités ministérielles administratives à Diamniadio. (…)

 

Le chapô est de Seneweb


Article_similaires

60 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2019 (15:41 PM)
    Sonko avait raison, on devrait tous les fuisiller. Comme sa se sera une bonne lecon pour les generation future
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (15:53 PM)
      mais sonko en a profiter pendant des années en tant que fonctionnaire. que dire des fonds communs des impôts et domaines qui est un abs (abus de biens sociaux) légalisé.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (16:01 PM)
      il nous faut une guillautine senegalaise oui ou non pour les predateurs de la republique.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (17:37 PM)
      vive son excellence macky sall... nul doute ke vous allez continuer a assainir les depenses publiques... wade avait fini de mettre a genou le pays. larticle dit depuis 2000 alors ke macky nest venu ken 2012
    • Auteur

      Heuche

      En Avril, 2019 (17:49 PM)
      silence !
      ce pays est dirigé par un nullard, et ce dernier est sous l'autorité de sa femme (qui n'est aller loin à l'école) et des étrangers.
      le sénégal est un pays de merde.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (18:34 PM)
      ils avouent
      quelle merde !
      alors que des sénégalais se noient en méditerranée pour juste trouver une terre où ils peuvent vivre de façon plusvdihne
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (18:39 PM)
      pourkoi seneweb ne met ke la photo du gvt de macky alors ke larticle parle de depuis 2000
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (11:24 AM)
      réduction des dépenses de fonctionnement c'est bien mais il faut aussi supprimer les cumuls de fonctions se traduisant par des cumuls de salaires.
  2. Auteur

    En Avril, 2019 (15:48 PM)
    Et...les postes inutiles, surtout de Ministres, Ministres-conseillers, Sécrétaires auprès du Sécrétaire et tout le reste ? Macky ne peut pas dire qu´il vient seulement de le savoir, car lui aussi en est un acteur , je suis désolé !
    • Auteur

      Deg Deug

      En Avril, 2019 (17:45 PM)
      je demande votre attention, surtout à l'opposition: "ce qui t'a fait tomber est là pour te dÉmolir alors relèves-toi rapidement avant de lui donner l'occasion de le faire, apprends de tes erreurs passées et attaques encore".

      vous les acteurs politiques, les populations comptent sur vous pour un avenir de paix de démocratie , émergence etc.........................

      ou etes-vous?

      est ce qu'on doit laisser un chef d'etat dire qu'il a le dos rond qui peut supporter toutes critiques faire ce qu'il veut de notre pays.

      actuellement les gens ne font que spÉculer, mais personne ne comprend la direction qu'est entrain de prendre notre cher senegal .

      il faut aider le president .ou sont les acteurs du droit, de l(economie ...............faites des contributions meme anonymes si vous n'avez assez de courage.mais il faut reagir .

      ce qui se passe dans ce pays n'est pas acceptable.

      je m'excuse si j'ai offense certains.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (18:49 PM)
      et l’argent donnê aux marabouts, et les évacuations sanitaires , et les millions distribués par la première dame aux ouzin keira, jara, nane goor djazake, et nadame qui se trimbale avec un sac hermès qui. ait 25millions, et monsieur fils avec une montre de 15 millions cfa, et les sur facturations des marchés publics, et les enveloppes pour la clientèle politique
      sénégal d’où dème fène . nopalale sa nope.
      Ça va se terminer comme au lybue ou en algérie
    • Auteur

      Rianne

      En Avril, 2019 (19:09 PM)
      il vient de distribuer des billets pour la mecque
      sa femme en fera autant
      d'où vient cet argent
      en fait il faut savoir que c'est le fim qui a demandé ces mesures à l'état qui est en faillite
      le fim comme la banque mondiale se sont offusquer des dépenses de l'état surtout les salaires des fonctionnaires 46% du budget
      c'est macky et sa femme qui nomment des ministres conseillers,des ministres d'état, des conseillers techniques et autres,qui n'ont même pas de bureaux et qui ne le verront jamais
      prenez le cas de youssou ndour ministre conseiller qui continue de chanter et danser pendant qu'on lui versé un salaire
      il a des marchés en tant que ministre ce qu'on appelle un conflit d'intérêt
      ce, est macky qui en direct donne à ses militants qu'il reçoit des millions ainsi qu'aux imams et petits marabouts etc
      quid de sa caisse noire ?
      des terrains qu'ils se partagent
      qu'il commence à supprimer cette caisse
      quand on nomme des gens comme ministre alors qu'ils sont épingles par l'ige ou la cour des comptes
      le ministre de l'enseignement supérieur (coud)
      mame mbaye niang épingle pour 29 milliards il l'a mis dans son cabinet
      seul le peuple pourra mettre fin à cette gabegie
    Auteur

    En Avril, 2019 (15:49 PM)
    REGARDEZ LE NOMBRE DE VÉHICULES AD QUI CIRCULENT ENTRE RÉGIONS.



    DES GENS QUI NE TRAVAILLENT MEME PAS POUR L'ETAT CIRCULENT AVEC LES BIENS DE L'ETAT.



    QUE DIRE DU CARBURANT : LES DIRECTEURS EN ABUSENT COMME PAS POSSIBLE.



    ILS DISTRIBUENT LE CARBURANT QUI EST L'ARGENT DU CONTRIBUABLE A LEURS COPINES ET A N'IMPORTE QUI.



    IL FAUT VRAIMENT NETTOYER TOUTE CETTE MERDE.



    CES POLITICIENS SONT DE LA VRAIE POURRITURE



    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (18:58 PM)
      tu es juste jaloux et envieux.
      sougnou weurseuk la.
      on a travaillé dur pour ça.
      si tu veux la même chose et bien débrouille toi pour gagner les élections
      gnô tèye . kène neunou ci tousse
      on s’en fout de vos critiques
      et force restera à la loi pour ceux qui veulent jouer aux opposants et dépasser les bornes
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (22:53 PM)
      donc on gagne des élections juste pour s'accaparer les biens du pays et faire la bamboula!
    Auteur

    En Avril, 2019 (15:49 PM)
    Mais pourquoi ils sont toujours habillés costumes cravates
    Auteur

    En Avril, 2019 (15:50 PM)
    SONKO PREMIER PREDATEUR A ETRE FUSILLE OPPORTUNISTE
    Auteur

    En Avril, 2019 (15:56 PM)
    99% de broussards c'est normal daniouy dabou. Ils ressemblent a des bambins qui ont ramasse une fortune quelque part. Auto fowoukay,pain Thöne,daleu you bess, boubou you bess, dilapider le tout et le senegal emergera.
    Auteur

    En Avril, 2019 (15:57 PM)
    Preparons nous a la revolution, tot ou tard si les choses ne change pas, y a pas de doute qu'un revolte naitra dans ce pays. C'est finit les temps de Yallah bakhna, il faut que chacun assume ses propres responsabilité. Tant que l'argent circule comme ça au sommet de l'etat, ces politiciens seront toujours là à faire la belle vie, alors que la majorité de la population vient dans des conditions inhumains. Mais au finish c'est eux qui l'accepte en votant pour ces cancres .
    • Auteur

      En Avril, 2019 (17:54 PM)
      il y a pire moi j ai bu de mes veux des minitres et directeurs voyage avec leur copines sur le dos de l etat avec des frets de mission comme assistante. les gens les de l apr sont pires des vermines. l apr est un parti d arrivistes de pauvres diables qui n ont rien et abusent de leur function. macky doir dissoudre l apr ils sont ses maux. j ai pitie de lui. il sait que ces gents qui l entourent ne croient pas en lui.
    Auteur

    En Avril, 2019 (15:58 PM)
    Cela fait des années que cela dure ,c.est du cinéma !!!
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:01 PM)
    Auteur

    Moussa

    En Avril, 2019 (16:04 PM)
    Ces efforts sont louables.Ils doivent être encouragés et soutenus.
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:09 PM)
    J'AI VECU UN EXEMPLE D'ABERRATION DANS MA PROPRE FAMILLE. UN JOUR JE CONSTATE QUE MON COUSIN QUI TRAVAILLE DANS UN MINISTERE IMPORTANT A 2 VOITURES DE SERVICE DEVANT CHEZ LUI ET JE LUI DIS MAIS TU AS UNE NOUVELLE VOITURE?

    IL ME REPOND QUE LA 1 ERE VOITURE ETAIT SA VOITURE DE FONCTION MAIS QU'ON LUI A DONNE LA 2EME CAR IL GERE UN PROJET DE LA BANQUE MONDIALE POUR LEQUEL LE SENEGAL A ACHETE DES VEHICULES.

    LORSQU'IL A SIGNALE L'ANOMALIE AU DAGE IL LUI A REPONDU NON CE N'EST PAS GRAVE CAR L'ETAT AVAIT DEJA DECAISSE L'ARGENT POUR CE NOUVEAU VEHICULE DONC TU DOIS LE PRENDRE.

    IL AVAIT 300 LITRES DE CARBURANT PAR MOIS POUR CHAQUE VOITURE ET PUISQUE SON EPOUSE AVAIT DEJA SON PROPRE VEHICULE IL A AFFECTE CE NOUVEAU VEHICULE A SA MAMAN POUR SES COURSES PERSONNELLES AVEC LE CHAUFFEUR DU PROJET PAYE AUSSI PAR L'ETAT.

    DONC VOILA UN FONCTIONNAIRE QUI AVAIT 2 VEHICULES MALGRE LUI ET JE LUI AI DIT QUE CE N'ETAIT PAS NORMAL ET IL M'A REPONDU QU'IL AVAIT VU PIRE CAR CERTAINS DE SES COLLEGUES AVAIENT 3 VEHICUELS DE FONCTION CAR ILS GERAIENT PLUSIEURS PROJETS ANNEXES DE L'ETAT DANS LE CADRE DE LA COOPERATION.

    JE ME SOUVIENS QUE MES VOISINS MINISTRES OU FONCTIONNAIRES CHANGEAIENT DE VEHICULES EN MOYENNE TOUS LES 2 ANS ET QUE DES SUV DES 4X4 ENORMES QUI NE SORTAIENT JAMAIS DE DAKAR ET QUI N'ONT JAMAIS ROULE SUR LE SALBE ET DON LE CARBOTAGE N'AVAIT JAMAIS ETE UTILISE.

    DANS LES ANNEES 90 ON ACHETAIT DES 4X4 DANS LES PROJETS A CAUSE DES MAUVAISES ROUTES ET DES PISTES NON GOUGRONNEES AUJOURD'HUI ON DIRAIT QUE CELUI QUI LE ROULE PAS EN 4X4 N'A RIEN, TOUT LE MONDE VEUT ROULER EN 4X3 ,

    J'AI MEME UN ONCLE MILITAIRE QUI ROULE EN RANGE ROVER GRAND MOELE A 50 MILLIONS.

    MACKSY SALL NE VA RIEN CHANGER CAR TOUT CA C'EST DES DEALS ENTRE LES DAGE ET LES CONCESSIONAIRES AUTOMOBILES BIEN CONNUS DE LA PLACE QUI DONNENT DES RISTOURNES SOUS LA TABLE AUX ACHETEURS DE L'ETAT.

    LE SENGAL EST UN PAYS ABERRANT OU TU VOIS UN FONCTIONNAIRE QUI GAGNE A PEINE 500 MILLE FRANCS NETS PAR MOIS ET QUI ROULE DANS UNE VOITURE DE FONCTION DE 25 MILLIONS ALORS QU'IL N'A PAS ENCORE DE MAISON, C'EST ABERRANT ET IRRESPONSABLE.

    L'ENTRETIEN ILS S'EN FOUTENT CAR J'HABITAIT A COTE D'UN DEPUTE DU PDS QUAND ON LEUR A DONNE DES 4X4 DE SERIGNE MBOUP, AU BOUT DE 6 MOIS LA VOITURE ETAIT ACCIDENTEE, CABOSSEE DE PARTOUT.

    AUCUN SOIN, AUCUN ENTRETIEN. ON DEVRAIT LEUR PONCTIONNER AU MOINS 5% DE LEURS SALAIRES POUR USAGE DU VEHICULE AFIN QU'ILS Y METTENT PLUS DE SOIN SINON CE SERA TOUJOURS ALALOU BUUR, ON S'EN FOUT ON CASSE LA VOITURE ET L'ETAT VA REMPLCER.

    20 000 VOITURES POUR UN PAYS PARMI LES 25 PLUS PAUVRES AU MONDE C'EST UNE HERESIE ET PENDANT CE TEMPS LES GENS N'ONT A RIEN EN BANLIEUE A PLUS FORTE DANS LES CAMPAGNES.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (17:19 PM)
      salut mec,
      en te lisant, je me retrouve dans ton texte. je l'ai vu de mes yeux. raison pour laquelle ce sénégal restera dans la course des 25 pays les plus pauvres au monde.
      j'ai toujours entendu dire aux gens qui se sont renoncés du sénégal, dire que même chelsea, man united, ou autres plus grands clubs en europe sont plus riches que ndoumbelane. ceci est ridicule, mais semble être vrai.
      ce pays est merdique.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (06:10 AM)
      exactement mon cher, moi je parle d'exemples vecus dans mon entrourage avec des fonctionnaires qui ont 2 vehicules de fonction et qui offrent des bons d'essence a tout va. on est pauvres mais on vit au dessus de nos maigres moyens
    Auteur

    Yeff

    En Avril, 2019 (16:10 PM)
    C EST LE VRAI FAST TRACK

    EN 2000 LOCATAIRE . EN 2009 MILLIARDAIRE .2012 PRÉSIDENT.LA DÉCEPTION SERAIT SI C ÉTAIT LE CONTRAIRE.MAIS CELA NOUS LE MÉRITONS EN TANT QUE PEUPLE MUR.DOLY NIOU DOYALOUNIOU
    Auteur

    Yeff

    En Avril, 2019 (16:10 PM)
    C EST LE VRAI FAST TRACK

    EN 2000 LOCATAIRE . EN 2009 MILLIARDAIRE .2012 PRÉSIDENT.LA DÉCEPTION SERAIT SI C ÉTAIT LE CONTRAIRE.MAIS CELA NOUS LE MÉRITONS EN TANT QUE PEUPLE MUR.DOLY NIOU DOYALOUNIOU
    Auteur

    Yeff

    En Avril, 2019 (16:11 PM)
    C EST LE VRAI FAST TRACK



    EN 2000 LOCATAIRE . EN 2009 MILLIARDAIRE .2012 PRÉSIDENT.LA DÉCEPTION SERAIT SI C ÉTAIT LE CONTRAIRE.MAIS CELA NOUS LE MÉRITONS EN TANT QUE PEUPLE MUR.DOLY NIOU DOYALOUNIOU
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (19:30 PM)
      dôr fast track moye macky.
      docteur dôr.
      laveur de voitures dans un car wash aux États unis en 1998, chômeur á derklé en 2000, milliardaire en 2007.
      dôr dôrate.
      noooon ki dou sougnou morom sougnou grand la. aye dôr you méti.
      marème sa waadji ngande la.
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:15 PM)
    Parlez nous du bilan 2012/ 2019 au lieu de remonter à 2000, ay dore leu
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:16 PM)
    Et qui profite de ces dépense?!! en tout cas pas la majorité des agents de l'Etat...Seuls les hauts cadres vivent de ce gaspillage pendant que le reste tire le diable par la queue...entre le magouilles et les détournement...C'est pas Macky qui va changer ça le système est pourri et irrécupérable car ce sont les mêmes têtes qui sont là bas...
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:16 PM)
    UN PEUPLE MAUDIT
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:24 PM)
    Tojg le temps on parle de train de vie de l'état en donnant des chiffres faramineux ce quai est vrai du reste. MAIS la vérité est que c'est un petit nombre de services qui bouffent les 3/4 des dépenses. Malheureusement ils risquent d'être épargnés et les petits services qui n'ont presque rien pour fonctionner risque de voir leurs maigres ressources amputées méchamment. Même pour la masse salariale c'est pareil, on dira que l'état paie trop aux fonctionnaires alors que nous savons tous qui se sucrent

    Vraiment c dommage
    Auteur

    Sam

    En Avril, 2019 (16:25 PM)
    Waaaw ce sont des chiffres astronomiques.Pourquoi ne pas mettre ces voleurs en prison après avoir résilier ces abonnements frauduleux et déloger ces faux locataires qui n'ont pas honte de vivre sur le dos du pauvre contribuable .Shame on these Pigs!!!
    Auteur

    Badji

    En Avril, 2019 (16:28 PM)
    quoi c est vrai ces chiffres la ! alors la Prédisent je vous soutiens il faut taper fort sans arrière pansée
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:34 PM)
    ce n est pas le train de vie de l Etat , c est le train de vie des politiciens ministres, députés, membres des institutions coquilles vides,cabinet politiciens qui vont chaque semaine en mission payée, au sénégal , il n y a que les politiciens qui comptent,méfiez vs de la comptabilité générale, faites de la comptabilité analytique
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:39 PM)
    Et les véhicules de l'administration qui disparaissent sans aucune trace. le carburant partagé entre les proches du Dg. Et c'est toujours la cour du Dg qui conduit les véhicules les jours non ouvrable. C'est une MAFIA. Macky devrait commencer par changer tous les Dg qui ont fait 5 ans et qui pensent que les Agences et Directions nationales leur appartiennent. Ils ne sont jamais au bureau, signent les dossiers chez eux, assure la promotion de leurs proches et ne se soucient guère du bien public.

    Commencez par les Dg des Agences.

    • Auteur

      Luc

      En Avril, 2019 (18:04 PM)
      je suis en phase avec vous . les dg des services nationaux devront pouvoir démontrer leurs aptitudes et compétences et leurs capacités à atteindre les objectifs fixés préalablement définis dans une lettre de "mission"
      les nominations à la tête d'une direction de société nationale doivent se faire sur la base d'un appel à candidature.
      les préposés doivent être soumis annuellement à une évaluation de leurs performances avant toute décision de reconduction.
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Avril, 2019 (16:45 PM)
    fast trackt ca me fait tellement marer ! il a tellement menti a son peuple il sait plus comment l enfariner il ramasse un mot anglo saxone vide de sens.. Oh dieu ! c'est les colons qui doivent revenir..
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (17:00 PM)
      je suis partant que les blancs prennent publiquement les commandes comme sa on sera qui fait quoi
    Auteur

    Ba

    En Avril, 2019 (16:46 PM)
    Au lieu de critiquer,il faut encourager le président et le soutenir car maintenant il a les coudées franches.Bonne Chance prési
    Auteur

    Moi

    En Avril, 2019 (16:51 PM)
    Un exemple typique l'ONAS

    - véhicule tous les deux ans

    - carburant 250 à 500l par mois

    - carburant pour des véhicules qui ne roulent plus

    - 12 mois de carburant pour groupes électrogènes qui fonctionnent que l'hivernage

    - frais de missions même en week end



    Corruption, volé, violation de la loi sont les règles dans cette boîte
    Auteur

    Who

    En Avril, 2019 (16:54 PM)
    Mieux vaut tard qu’équation jamais. S’il continue sur cette lancée je pense qu’ on pourra peut-être pardonner à Macky ses erreurs passées.

    Je t’avais combattu, là je t’encourage.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2019 (17:04 PM)
    le Sénégal c'est un gâteau à

    partager

    vraiment je suis désolée
    Auteur

    Douggy Duck

    En Avril, 2019 (17:19 PM)
    Clientélisme, népotisme, gabegie. Base : Apr.
    Auteur

    En Avril, 2019 (17:19 PM)
    C bien tu ça

    Il faut en plus revoir les salaires de ces fonctionnaires.

    Ils sont très mal payes

    L'État dépense bcp voir décès gamou magal
    Auteur

    Luc

    En Avril, 2019 (17:26 PM)
    Tout ce qui est qualifié maintenant d'abus se réfèrent à de mauvaises pratiques qui ont cours dans notre pays depuis longtemps et ne pouvaient être ignorés de personnes.

    Qu'on accepte de reconnaitre que c'était l'option du laissez-faire qui était préférée pour laisser perdurer des avantages perçus indûment que ce soit l'attribution non justifiée d'une voiture ou d'un logement de "fonctions " utilisé le plus souvent pour le "2e bureau " ou pour servir à d'autres fonctions qui ne sont oficielles que de nom mais plutôt "privées " : un fonctionnaire navait pas rejoint le logement affecté en choisissant de l amenager pour y élever ses poules et poussins.

    Il serait très difficile de vouloir sanctionner à l'heure actuelle certains faits si répréhensibles qu'ils soient commis dans le passé mais, on peut d'ores et déjà prendre les mesures et prévoir des sanctions pour arrêter cette hémorragie.

    Parmi certaines suggestions déjà avancées, il y avait quelques pistes de réflexions sur la mesure d'attribuer aux députés à chaque législature une voiture neuve ; cette mesure qui devrait être rapportée ne tient à aucune logique ou non sens car la France qui a plus de ressources que notre pays ne s'est pas permise une telle générosité.

    Le cumul de certains avantages accordé devra être également revu ; on peut accepter qu'un député qui se déplace pour des besoins de sessions parlementaires puisse bénéficier de frais ou d'indemnités de deplacement pour se loger et se restaurer à condition qu'il renonce à ces prestations que pourrait lui fournir l'hôtel des députés qui se veut être un lieu d'accueil et centre d'hébergement

    Les efforts à consentir pour réduire drastiquement les charges de l'Etat ne devront pas être exigés seulement des députés. Les ministres devraient même proposer avant qu'on le leur demande une baisse de salaire qui n'aurait certainement aucun risque d'affecter leurs conditions de vie déjà très satisfaisantes comparées à celles de la majorité des sénégalais.

    Enfin, les ministres, députés , hauts fonctionnaires de l'Etat devraient dés maintenant changer leurs habitudes pour se "familiariser" à la classe économique par avion pour les voyages accomplis dans le cadre des missions officielles pour le compte de la République ; il leur est tout à fait loisible de faire le sur classement en Business Class ou en 1ere à condition de payer la différence.

    Toute prise en charge de frais pour les évacuations sanitaires à l'étranger devra être arrêtée si une telle mesure ne pourra pas être généralisée et étendue à chaque sénégalais dont son état de santé le nécessite.
    Auteur

    Iba

    En Avril, 2019 (17:30 PM)
    Regarder combien coutent les voitures de l'escorte de Macky lui meme.
    Auteur

    Iba

    En Avril, 2019 (17:33 PM)
    Pays pauvre ou les gens ne mangent pas à leur faim. Des gens de l'état roulent avec des voitures de fonction qui coutent 60-80 millions en plus ils cumulent des voitures. Allez chez n'importe quel ministre, vous allez voir le nombre de voitures qu'il traine avec lui et ce sont des voitures de l'état.
    Auteur

    En Avril, 2019 (17:35 PM)
    La lâcheté de nos gouvernants est révoltante
    Auteur

    En Avril, 2019 (17:44 PM)
    Mes chères sénégalais Macky Sall à fait Beaucoups depuis que Macky Sall est arrivée au pouvoir il à toujours combattu le Gaspillage en 2012 il à réduit la facture de téléphone de état et de l'eau et l'énergie il attaqué les logements bourreau franchement parlé avec Macky Sall ya eu Beaucoups des choses ont changé il faut que nous les sénégalaise qu'on l'encourage sans être un politique politicienne intérêt général pour nôtre chez pays le SENEGAL
    Auteur

    Le Patriote

    En Avril, 2019 (17:48 PM)
    Nous on devrait pas avoir l'indépendance.au Portugal le président a 7350€/mois et le 1e ministre 6838€ et ils n'ont pas de caisse noire:Maky sall a presque 800 000millions d'euros/mois.PAUVRE SÉNÉGAL et PAYVRE AFRIQUE
    Auteur

    Ceeddo

    En Avril, 2019 (18:00 PM)
    pour moi le veritable problème, c'est les marabouts, chaque semaine gamous financés par l'état, et puis le senegal reste toujours pauvre, donc où sont les ''nianes''?
    Auteur

    En Avril, 2019 (18:01 PM)
    Je ne sais pas par quel mécanisme vous allez nous faire croire que Macky n'y est pour rien et qu'il va y mettre un terme après 7 ans! Bon courage pour la propagande
    Auteur

    En Avril, 2019 (18:08 PM)
    APRES 7 ANS AU POUVOIR ON Y PENSE QUID SI IL AVAIT QUITTE LE POUVOIR ?
    Auteur

    En Avril, 2019 (18:13 PM)
    l'operation est methodique ,le President a commencé avec des resultats chiffrés, par le palais presidentiel,secteur qui est proche plus facile à assainir, maintenant avec son dernier mandat il s'attaque à l'Administration centrale sans etat d'ame et là ou le mal est plus profond et qu'aucun predecesseur n'a ni pu ni osé entamé ,il reste à attendre l'issue chiffrée de l'operation pour lui garantir une sortie glorieuse de son passage aux affaires et dans quasiment dans tous les domaines abordés
    Auteur

    Kaw

    En Avril, 2019 (18:13 PM)
    Lesoleil est devenu un véritable torchon
    Auteur

    Avis

    En Avril, 2019 (18:27 PM)
    SONKO PREMIER PREDATEUR A ETRE FUSILLE OPPORTUNISTE
    Auteur

    En Avril, 2019 (18:44 PM)
    Ça ,c est la politique a la ndiayene,si on la remplace avec des ndiobéne ou des dioufene ce sera la même chose ..

    .La gestion de la cité ici au Sénégal doit être menée par des apolitiques par appel a la candidature pour diriger les organismes étatiques, ministres,Pca,Dg,PDG une assemblée nationale remplie de 250 enseignants triés au hasard sur le fichier électoral ,un congrès de 250 professeurs pour superviser et contrôler tous marchés de l État ,des organes de contrôle ige,cour de compte ,Ofnac doivent remettre leur rapport a l Assemblée Nationale . Voici un dispositif juste, simple efficace et bon marché a peaufiner dont l avantage serait de réduire les politiciens a leur plus faible expression ...
    Auteur

    Khady

    En Avril, 2019 (19:02 PM)
    C'est dommage pour le Sénégal, il nous faut un PAUL KAGAME;



    Les fonctionnaires commence à devenir un corncentr pour notre pays
    Auteur

    Mbaye

    En Avril, 2019 (19:10 PM)
    Bizarre, c'est après cinq ans de mandat qu'il se rend compte qu'il y a du gaspillage. A mon avis beaucoup de boucan pour rien au bout.
    Auteur

    Macky Korr Marieme Faye

    En Avril, 2019 (19:19 PM)
    C'EST pas grave. Macky a trouve Marieme Faye, puis du petrole et du gaz.
    Auteur

    En Avril, 2019 (19:20 PM)
    le Senegal ne fait pas exception , c'est tout simplement la gestion à l'Africaine" : gaspillage , clientelisme , népotisme , incivisme , aucun sens de bien commun....et il y aura toujours un pays occidental , des Ong pour financer vos conneries !

    .il doit vous manquer un bout de cerveau !!!
    Auteur

    Youssou Ndour

    En Avril, 2019 (19:54 PM)
    Tu nous fatigues……….. GROS PLEIN DE SOUPE C'est en 2019 que tu te reveilles tu étais DG Ministre de l'intérieur Premier ministre President assemble nationale et now president entre 2000 et 2019 ET LE PLUS GRAND GASPILLAGE C'EST TA CAMPAGNE ELECTORALE 2019 AVEC TON CORTEGE IMPRESSIONNANT DE VOITURE DE LUXE D'ARTISTES DE GUEWELS ET C.....
    Auteur

    Power

    En Avril, 2019 (19:55 PM)
    AVEC LA REDUCTION DU TRAIN DE VIE DE L4ETAT BCP PEUVENT S'AMELIORER. ON Y CROIT AU DIRECTIVES DU PREISDENT POUR REDUIRE CONSIDERABLEMENT CE GASPILLAGE. ENSEMBLE ECONOMISONS NOTRE RESSOURCES FINANCIERES.
    Auteur

    En Avril, 2019 (20:29 PM)
    Il n'y a rien d'extraordinaire dans ces dépenses. C'est tout à fait normal pour un État qui fonctionne correctement.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (21:29 PM)
      le pr qui est en train de faire son show n’est-ce pas que c’est durant son premier mandat que tous les maires, après la communalisation intégrale suite à l’acte iii de la décentralisation se sont vus affectés des véhicules neufs, tous immatriculés ad? faites le décompte avec le nombre de communes... mais ki koumou yap?
    Auteur

    Senegalais Bi

    En Avril, 2019 (20:52 PM)
    Foutaise !! après avoir fait son bamboula lors des élections pendant la campagne c'est maintenant qu'il vient nous pomper l'air avec un audit interne sur le mécanisme sur le coût fonctionnement administratif. Man citoyen Lambda guemou meuleu. T'as qu'à faire tes 5 ans et laisser la place à un autre cher président. Tout ce gaspillage ne me surprend pas de vous et de votre entourage.
    Auteur

    Demain

    En Avril, 2019 (21:07 PM)
    chaque ame deamin est responsable de ses actes.donc bayleemo khel bou bakh bakh
    Auteur

    Mohamed Seck

    En Avril, 2019 (22:33 PM)
    On parle à flots vertigineux du malaise des Sénégalais vivant en Italie et ce Mardi 23 Avril, Rewmi en ligne a conscré un article à ce sujet.

    Les Sénégalais d'Italie perdent le nord, c'est le titre de l'article qui dit en substance par la bouche de hautes autorités italiennes il y a quelques semaines que dans ses politiques africaines qui selon elles appauvrissent les pays africains comme le Sénégal et plus loin Assane Samb, l'auteur, citant Babacar Socrate Diallo du Centre d'études en diplomatie et stratégie (Ceds) que les immigrs n'ont été qu'un prétexte, les causes des dissensions entre l'Italie et la France remontent à la crise libyenne et la mort de Kadhafi. Je vis ce malaise intensémment depuis 5 ans mais il s'est intensifi? avec le surgissement dans mon univers d'un Sénégalais du nom de Diogo. Aujourd'hui encore j'ai lu dans le New York Times un article sur le terrorisme qui dit que
    Auteur

    En Avril, 2019 (23:20 PM)
    Cet article est bon mais d'une insuffisance notoire qui rend moins pertinent. D'abord, il fallait faire une analyse comparative entre la gestion de 2000 à 2012 et celle de 2012 à 2018. Ensuite, faire une analyse sur les deux périodes par rubrique de dépenses ( achat de véhicule, entretien, location d'immeubles, carburant des véhicules, des avions, etc...et par institution ( présidence, assemblée, CESE, ministères, etc...



    Rien que cela l'on disposerait des informations pertinentes d'appréciation de la qualité des dépenses publiques sur les périodes considérées.



    J'en reste là. Merci



    Auteur

    Onditout

    En Avril, 2019 (11:37 AM)
    Il est permis de rêver mais pas d être rêveur! Vous nous parlez de ce que l on sait déjà.c est vous dans vous.on se débrouille pour se loger pour nous eclairer pour nous soigner pour mettre nos enfants à l école pour nous déplacer ce que votre LOGE ne connaît plus car tout leur est permis sans limite sans retenue car en sus des avantages qu ils s octroient se partagent s échangent ce sont les plus corrompus .leurs dernières prieres même dites mille fois au plus près de la Mecque ne leur empêcheront pas d aller droit en enfer pour avoir voler tout un peuple.
    Auteur

    Le Broussard

    En Avril, 2019 (13:24 PM)
    Bonjour, Si les véhicules acheté ont une durée de vie de trois ans, c'est parce que le plus souvent il s'agit de véhicules chinois (règle du moins disant pour les marchés) qui ne sont pas très solides (carrosseries très légères, composants qui tombent facilement en panne...)
    Auteur

    Véhicules De L État

    En Avril, 2019 (13:28 PM)
    Malheureusement le sénégalais oublie vite. Les déclarations sont louables mais on risque de passer à côté.

    Les travailleurs doivent avoir des moyens et un bon traitement.

    Certains pensent que les gens doivent vivre dans la misère.

    Les agents de l État compétents vont partir.
    Auteur

    Zou

    En Avril, 2019 (15:51 PM)
    PHOTO TRES ILLUSTRATIVE DU GANG ETATIQUE: ALI BABA ET LES 40 ……...
    Auteur

    En Avril, 2019 (20:13 PM)
    Ceux qui ont indûment spolié et fraudé l'état doivent payer. Halte à la gratuité aveugle
    Auteur

    Thieylii

    En Avril, 2019 (20:40 PM)
    La BMW de Macky Sall coûterait 100 millions F CFA ! Et alors !
    Auteur

    En Avril, 2019 (22:10 PM)
    Ces chiffres s'ils sont vrais sont allucinants. Étant du secteur parapublic depuis 2012 nous ne bénéficions pas de ligne téléphonique professionnelle, un véhicule il faut prouver l'utilité et le mériter et même après mérite la dotation de carburant est quasi inexistante. Donc tu mets le carburant de ta propre poche...

    Entretien: tu l'entretiens toi même. Tu fais le suivi toi même Parce qu'il y a généralement personne de qualifiée pour faire ce qui doit être fait. De plus si la politique se mêle à la chose ton véhicule est réquisitionné pour aller battre campagne je ne sais où ou bien un besoin incompréhensible de la Direction générale. Des départements se partagent des véhicules ou bien d'autres se voient reporter des missions urgentes parce que les véhicules sont occupés ailleurs. Pendant ce temps d'autres font la bamboula...

    Il y a des vehicules dont leur catégorie ne reflète pas l'utilisation. Directeur ou pas. Le nombre de véhicules alloué à certaines missions qui ne concernent en rien les prérogatives de la structure... L'attribution de véhicule à des non ayants droit est une réalité des plus désolant surtout quand on voit que l'efficacité et le mérite de certains ne reflètent pas leurs conditions de travail. Quand on dit servir la nation et non se servir ce n'est pas tout le monde qui l'entend dans le même sens. A ce demander si tu es payé par la structure ou bien c'est toi qui paye la structure. La différence est mince... Cette gestion ne dépend que du bon vouloir du Directeur. Cette politique ont l'a entendue et ré-entendue... du "Tangal thiep" à mon avis...

    Parce que ces 20000 véhicules ont fait ses campagnes (législatives, présidentielles, référendum...) ils sont prets a dépenser des milliards pour réparer des véhicules laisser en rade pendant des années pour les campagnes électorales alors que le besoin était la depuis. Donc attendre maintenant pour vouloir assainir je ne sais pas pour les autres mais moi je pense que c'est ridicule. S'il ne le fait pas son successeur le fera. Afin mom la rek. Quoi qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire mais Bonne chance quand même.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email