Mercredi 03 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Pétrole et gaz : Les nouvelles découvertes du Sénégal

Single Post
Pétrole et gaz : Les nouvelles découvertes du Sénégal

Les premiers barils de pétrole sont attendus au Sénégal en 2022. Un prétexte pour le Réseau des parlementaires pour la protection de l’environnement du Sénégal (REPES) de réunir les principaux acteurs du domaine, à savoir les parlementaires eux-mêmes, des experts du pétrole, des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) etc., pour échanger sur les enjeux et les défis.

A cette occasion, le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar, Aymérou Gningue a révélé que « le Sénégal vient de découvrir deux puits dans le blog de Kayaar Offshore, un de 140 milliards de mètres cube et un autre dénommé ‘’Yaakaar’’ qui est de 420 milliards de mètres cubes, ce qui fait un total de 560 milliards de mètres cube ».

Lors de cette rencontre tenue à l’Assemblée nationale, plusieurs participants et experts à l’image du Docteur Romain Schumm, chercheur sur la thématique océan et activité pétrolière et gazière offshore  se sont penchés sur les enjeux et opportunités socio-économiques liés à l’exploitation du pétrole. Occasion pour prévenir le Sénégal sur les risques de tomber sur la dépendance du Secteur pétrolier et oublier les autres secteurs.

Il a aussi fait un focus sur les retombées socio-économiques, à savoir le développement des infrastructures, la création d’entreprises de service, la création d’emplois pour les jeunes et les communautés côtières.

Auteure d’une thèse de 3eme cycle à l’école doctorale Santé et environnement sur les enjeux et défis de la recherche pour le suivi de l’impact de l’activité pétrolière, Mme Diouf Fatou Badiane rappelle que des questions reliées à la préservation de l’environnement se posent depuis la découverte de pétrole. Pour Mme Diouf, la réponse à cette question passe nécessairement par des mesures de gestion de ces risques. Ce qui ne saurait se faire autrement que par l’établissement de protocole de suivi des impacts à partir des résultats de recherches scientifiques.  

Rappelons que le Sénégal fait de la recherche depuis les années 50. Ce n’est qu’en 2014 que les premières découvertes significatives ont été faites. Aujourd’hui, les réserves sont estimées à plus de 600 millions de barils pour le pétrole et 420 milliards de mètres cubes de gaz qu’il partage avec la Mauritanie.

 


liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Karounga Daman Guile

    En Mars, 2019 (20:36 PM)
    Karounga Daman Guile

    il y a 1 seconde (18:00 PM)

    ON DOIT PROTEGER NOS TERRES. LES LIBANAIS,LES EUROPEENS,LES ASIATQUES SONT ENTRAIN DE PROFITER DU LAXISME DE NOS AUTHORITES POUR S'ACCAPARER DE MILLIONS D'HECTARES. L'AFRIQUE NOIRE EST LA SEULE PARTIE AU MONDE OU LES TERRES POUR LES GENERATIONS FUTURS APPARTIENNENT AUX ETRANGERS.MEME LES PAYS ARABES DESERTIQUES NE VENDENT PAS LEURS TERRES AUX ETRANGERS.



    LA NAIVETE DES DIRIGEANTS SUBSAHARIENS EST CRIMINELLE. HEUREUSEMENT QUE L'AFRIQUE DU SUD ET LA NAMIBIE INTERDISENT LA VENTE DES TERRES AUX ETRANGERS MAINTENANT.

  2. Auteur

    En Mars, 2019 (22:04 PM)
    les reserves sont bcp plus importants que cela. vous êtes naïfs les toubabs vont venir nous tromper ici. laisser les experts parler. les politiques garder vous a la politique
    Auteur

    Tourem

    En Mars, 2019 (05:14 AM)
    Poste 1 ,vous avez oublié la nationalité de notre pays qu'ils prennent pour mieux nous arnaques.voila en gros pourquoi la corruption n'est pas bon.
    Auteur

    Senegal

    En Mars, 2019 (08:10 AM)
    Gisement Tortue partagé avec la Mauritanie 15 tcf soit 450 milliards de mètres cubes de gaz. Gisement 100% senegalais Yaakar 15 tcf soit 450 milliards de mètres cubes de gaz. Gisement Teranga 100% senegalais 5tcf soit 140 milliards mètres cubes de gaz. Résultats prouvées. Pour le pétrole nous avons trois blocs de petrole à la frontière gambienne, Rufisque offshore, Sangomar, Sangomar deep résultats prouvées 5 milliards de barils de petrole et 1 tcf (soit 28 milliards de mètres cubes de gaz) . Gisements trouvés SNE, fan, sne north, fan south. Gisement SNE contient plus 800 millions de barils de petrole récupérable. Nb: Dans le gisement SNE north on a trouvé un petrole une des meilleures qualité de petrole au monde. Les compagnies sont dépassé par l' ampleur des découvertes. Début de production 2021 2022 les compagnies tablent sur 100000 barils ce qui est considérable pour un début. Et avec l'extension du connectivite des gisements on peut atteindre voir plus 300000 barils d'ici 2024 2030 INECHALLAH. Le SÉNÉGAL est riche en pétrole et gaz et ce n'est que le début d'une ère pétrolière passionnante. On a plus 120 ans d'autosuffissance en énergie. Exemple : Depuis 1997 le senelec exploite un petit gisement de gaz de 10 milliards de cubes de gaz à Gadiaga qui est loin d'être fini. Imaginez vous même l'ampleur des autres découvertes qui tablent sur des centaines de milliards de cubes de gaz..
    Auteur

    Fouta

    En Mars, 2019 (08:16 AM)
    Une très bonne nouvelle pour le Sénégal. Notre économie se diversifie, la jeunesse réussira, le Sénégal sera encore plus attractif. Nos dirigeants, cadres, intellectuels ne sont pas dupes. Que Dieu préserve l'unité et la cohésion du peuple sénégalais, AAAMIIIIIN
    Auteur

    Tapetou Ndiaganiaw

    En Mars, 2019 (10:18 AM)
    Ok j’arrête de travailler , et j'attends ma part du pétrole, comme le font Quataris, Dubaillotes et Saoudiens.

    Auteur

    Neutre

    En Mars, 2019 (13:05 PM)
    Surtout pas, ne nous arrêterons pas de travailler, redoublons de'efforts car Dieu Aime les travailleurs et patients.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email