Samedi 29 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Serigne Ahmed Sarr: "El Hadji Malick bimou féké Serigne Touba Gossas dafani..."

Single Post
Serigne Ahmed Sarr: "El Hadji Malick bimou féké Serigne Touba Gossas dafani..."


liiiiiiiaffaire_de_malade

59 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2019 (05:55 AM)
    Ahhhhhhhhhhhhhh

    Chers mourides un defit vous est lancè , celui de prouver votre version des evenements de saint louis. Ne decevez pas , relevez le. Sinon les gens seront obligès de croire que vous falcifiez l'histoire et par extrapolation voudront questionner intellectuelement le mythe de la priere sur l'ocean indien, astakhfiroul lah atlantique. Sortez nous un torchon.

    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (16:47 PM)
      pourquoi vous voulez à chak fois k les moutiers prouvent quoique se soit! les saints, s'ils existent, n'ont pas besoin de qui que se soit. je pense k o moins bamba a le mérite de montrer k du noir il peut émaner le bien. et si tu veux voir quoique se soit il fait consulter les archives du sénégal mm des non musulmans et surcroît des blancs ont rendu témoignage de l'apport de serigne touba pour le réveil de la conscience noire. serigne touba il est juste serviteur de rassoul et il en est fier.
    • Auteur

      Tidianes

      En Juin, 2019 (16:59 PM)
      chères tije !
      votre soucis c’est comment pouvez-vous faire pour prouver que ass malick n’était pas un gros collaborateur des colonisateur dont il portait fièrement les médailles sur la poitrine.
      comment allez-vous régler ce problème
      fa tabaraka lahou bilaye walaye
    • Auteur

      Paul What ? Kaw Tef

      En Juin, 2019 (17:25 PM)
      « [le mouridisme] est une machine infernale dont je ne vois pas qui pourrait la désamorcer, car étant la seule idéologie [sénégalaise] véritablement nationale…» (jean copans)


      « [la confrérie mouride] ne subsiste à ce jour que par la seule vertu de la présence et du charisme de son fondateur. mais amadou bamba est actuellement âgé de soixante ans et sa mort, par cause naturelle ou violente, peut survenir à tout moment… il est hautement probable que [sa] disparition entraînera la désintégration de la confrérie mouride.» (paul marty, en 1913)

      extrait du procès-verbal du conseil privé de saint-louis ayant décidé, le 5 septembre 1895, de l’exil de cheikh a. bamba au gabon :

      « le conseil privé, après avoir entendu la lecture des rapports de m. merlin et leclerc et fait comparaître ahmadou bamba, a été d'avis, à l'unanimité, qu'il y avait lieu de l'interner au gabon, jusqu'à ce que l'agitation causée par ses enseignements soit oubliée au sénégal.».

      * * *

      plus d’un siècle après cette décision visant à faire « oublier » aux sénégalais les enseignements de cheikh ahmadou bamba, peut-on estimer aujourd’hui que « l’agitation » que ces enseignements ont depuis lors créée dans son pays, et même bien au-delà aujourd’hui, ait cessé ?

      comment se faisait-il que la prophétie de la « désintégration de la confrérie mouride » faite par m. marty, l’un des auteurs et observateurs considérés comme les plus attentifs de l’islam « noir » au sénégal, ne se soit pas encore réalisée et que le magal, célébré plus de quatre-vingt ans après la disparition de cheikh a. bamba, soit devenu, malgré toutes les critiques et les attaques quotidiennes contre les mourides, le plus important évènement du pays et l’un des plus grands du monde car regroupant des millions de visiteurs dans la ville qu’il avait fondée, devenue aujourd’hui la seconde du pays ?
    • Auteur

      Rndeysanne

      En Juin, 2019 (18:24 PM)
      yalla n’a diam yagu
      si ce. Était pas les fils dadan je ne passerai pas une seule nuit sur terre
      je suis le serviteur éternel du propgete
      al hamdoullillah
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:29 AM)
      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »
      antoine jean martin arthur lasselves
      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)
      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:41 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:42 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:02 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:03 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:03 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:03 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:19 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:19 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:20 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:20 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:20 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:20 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (12:06 PM)
      lisez le memoriai des saints dabord avant de poser ces questions "dinguate bakhoul"
  2. Auteur

    En Juin, 2019 (06:06 AM)
    Voila à force de provoquer , sous estimer les marabouts des autres pour la preeminence de BAMBA , les mourides finissent par avoir les loups à la porte dans des contre attaques dangereuses. Tout le monde sait que les mourides ont falsifiè l'histoire , embeli les choses et qu'il leur est impossible de resister un debat purement scientifique. Deja le livre de Paul Marty qui est la source la plus proche ayant synthetisè toute l'histoire de la vie des marabouts n'arange en rien la propogande mouride. Il fallait vraiment pas pousser les choses aussi loin. Maintenant il faut jouer le match , repondre aux debats de l'historicitè.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:52 AM)
      moi aussi j'avais lu ce livre de paul marty. et il y a ete eqvoque a maintes reprises les denonciations calomnieuse de serigne touba venant de tivavoune.
      pour moi qui ais mes etudes en france je connait bien leur mentalite. le francais est simple: si tu collabores avec ce qu'il veut et accepte d'etre leur guignole, il t'aime. si tu montre ta difference et assume ta personnalite, il te deteste. assimile toi et soumet toi, ils t'inviteront a leur table, a candition que tu acceptes ton inferiorite.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (12:28 PM)
      @ paul quoi
      je suis désolé mais vous n'avez pas lu paul marty.
      contrairement à ce que vous avancez il prédisait dans son livre que touba commençait à être rayonnant du vivant du cheikh et il pensait qu'il le serait encore plus quand il ne serait plus là.
      pour l'autre tu as parfaitement maodo à joué le guignole rien pour propager la religion pure et il a bien réussi.on assume.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (13:33 PM)
      @mdr
      page 235.paul marty dit au sujet de touba:
      un centre de pèlerinage tres fréquenté et qui le deviendra encore plus si l'âme de la zaouia n'en était absente,je veux dire le maitre:serigne bamba.
      donc paul ne prédisait pas la fin du mouridisme.
      au sujet de la succession il voyait en ibra faty et comme l'avait dit serigne touba son successeur légitime.et tout le monde sait que cette querelle de succession a existé
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (17:04 PM)
      paul marty la référence tidiane
      extra ordinaire. nous aurions crus que vous nous auriez parlé du prophète saw mais de paul marty !
      respectez-vous un peu de grâce
    • Auteur

      Ndeysanne

      En Juin, 2019 (18:29 PM)
      yalla n’a diam yagu
      si ce. Était pas les fils dadan je ne passerai pas une seule nuit sur terre
      je suis le serviteur éternel du propgete
      al hamdoullillah
      yaw limite toi à ce que ton marabout t’a dit rek
      fiii rewou bamba leu
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:30 AM)
      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »
      antoine jean martin arthur lasselves
      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)
      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:43 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:04 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:04 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    En Juin, 2019 (08:11 AM)
    Seneweb qui supprime ceci qui est une reponse à la tentative vile de decredibliser les sources historiques en defaveur contibue à l'obscurantisme. Effectivement Paul marly a fait des pronostics et commentaires personnels dans son livrre qui n'affectent en rien la veracitè des elements factuels verifiables dans des documents à l'apui.

    Paul marty faisait le pronostic de la fin du mouridisme sur la base que c'est une confrerie inexportable qui tient sa subsistance de l'ignorance et de l'obscurantisme. En d'autres termes le reveil des senrgalais sera fatal au mouridisme qui perdera beaucoup de ses disciples car ayant des soubassement islamiquement intenables. C'est pourquoi d'ailleurs les mourides suportent mal une remise en question, menacent meme de tuer les sprits critiques libres qui cherchent à restituer la verite historique. Leur tactique c'est la peur et la falsification pour exister. D'oú leur gene des sources historiques comme le livre de Paul Marty.

    À l'instar de ce dernier , je fais le pronostic que le mouridisme ne resistera point au debat scientifique critique. Impossible.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:30 AM)
      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »
      antoine jean martin arthur lasselves
      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)
      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:43 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    En Juin, 2019 (08:22 AM)
    Moi qui aimerait en savoir plus , ai hate de voir enfin un debat scientifique se tenir pour parler de tout ce que l'on nous a dit des siecles durant sur les autres marabouts.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:49 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    St

    En Juin, 2019 (09:36 AM)
    SERIGNE TOUBA n’est pas l’égal des personnes que vous citez et ceci ni mystiquement ni scientifiquement.



    Priez que les archives restent hors de la portée du public car vous seriez déçu des personnes que vous citez et dont les familles sont encore « respectées » au sénégal !



    Saint-Louis n’est qu’un petit épisode ! Tous les épisodes qui précèdent et qui suivent sont suffisants pour qui réfléchit pour savoir que les personnes que vous citez n’arrivent pas à la semelle des chaussures de KHADIMOURASSOUL SERIGNE TOUBA.



    Les personnes que vous citez étaient néanmoins des hommes de Dieu qui ont demandées en privé à SERIGNE TOUBA de les aider dans l’au delà. En résumé DIEBEULOU NEU NIOU TCHI SERIGNE BOU MAG BI ! Niome khame neu niou né Serigne bi dou morome.



    KOU NIOU GASSAL SEU BAMÉL TÉ FÉKOFEU SERIGNE TOUBA DA NGUEU WAKH LOU SÉT ! Il est encore temps pour vous d’aller vous repentir à Touba auprès de SERIGNE BOU MAG BI !! Il a Touba bi gaw neu té ratakh neu !



    Bonne fin de ramadan et bonne korité !



    Dieureudieuf SERIGNE TOUBA CHEIKH AHMADOU BAMBA KHADIMOURASSOUL
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (16:04 PM)
      priez que les archives restent hors de la portée du public ... ya wakh deug. way . la seule question que je pose est pourquoi serigne a été le seul à être exilé. bou archives yi guéné sénégal di naniou khamné serigne touba amoul morom. yallah mo beuri soutoura rek naniou bayi wakh dji
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:43 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:05 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:05 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (13:03 PM)
      vous parlez de serigne touba .dis moi la prière qu’il a dririge et tout monde était derrière lui. quand il est décédé qui a dirigé la prière mortuaire. on ne fait pas de diebeulou en cachette. même quand tu entres dans l’islam y’a là présences d’individus.
    Auteur

    En Juin, 2019 (09:57 AM)
    Ay way yatalene khol mauridisme thia kaw thia kanam wassalam sa you ngene heuye deg mouride yi di thiant yalla soubhanouwatala sen hol vinaigre manoilene tous
    Auteur

    Tivaouane

    En Juin, 2019 (10:07 AM)
    le blanc a été très clair avec el hadj malik.

    il lui a dit ; tu n’es pas serigne touba . installe toi ici au cercle colonial de tivaouane. tout ce que tu fais la journée le colonisateur dormira avec la nuit. ainsi ton roi, le blanc, qui t’a décerné les médailles que tu portes fièrement sur ta poitrine (celle que les tidianes d’aujourd’hui gomment avec photoshop par honte et je les comprends) te laissera en paix car les épreuves de serigne touba tu ne peux pas les supporter. vous ne jouez pas dans la même cour .
    • Auteur

      Baye Zale

      En Juin, 2019 (01:02 AM)
      ligua wakh métinama wayé sama baye dafma yar ci bagna tontou yéne yi yalna you yalla yeureum
    • Auteur

      Boubou Ngary

      En Juin, 2019 (02:45 AM)
      merci de nous envoyer les photos de haje malick avec les médailles sur la poitrine, on aimerait tellement avoir c'est photos qui n'existent pas, pourquoi vous aimez tellement le mensonge ? c'est triste comme vous mentez
    • Auteur

      Boubou Ngary

      En Juin, 2019 (02:46 AM)
      merci de nous envoyer les photos de haje malick avec les médailles sur la poitrine, on aimerait tellement avoir c'est photos qui n'existent pas, pourquoi vous aimez tellement le mensonge ? c'est triste comme vous mentez
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:44 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:50 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    Baye Fall

    En Juin, 2019 (11:36 AM)
    Le problèmes des sénégalais est qu'ils sont complexés car croyant que seuls les arabes ou blanc ont le monopole de la grandeur spirituelle

    LE MOURIDISME EST FONDÉ PAR DES SENEGALAIS NOIRS ET FIERS DE LEUR SENEGALEITÉ

    PAR CONTRE TOUS LES AUTRES TARIKHAS ONT ÉTÉ IMPORTER DE MAROC, D'EGYPTE OU D'ALGERIE

    JE SUIS MOURIDE SENEGALAIS ET FIER DE MA PEAUX NOIR.

    AHMADOU BAMABA DIADIEUF



    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (13:04 PM)
      le mouridisme est importé de mauritanie chez les sida.
      serigne touba envoyait de l'aumône chaque année durant toute sa vie à son maître spirituel cheikh sidya baba fils de cheikh sidya al kabir.apres avoir le wird des mains d' elhadji kamara il s'est rendu lui même à mauritanie une première fois pour rencontrer cheikh sidya et en a profité pour terminer es études.
      plus les mensonges....si vous avez des archives sortez les!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (04:08 AM)
      serigne bi islam nous viens du prophete, naniou rafetall mouride tidiane ont le meme objectif yeggg si yalla. a salamaneloummm

      kadou yi niawna tropppp
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:32 AM)
      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »
      antoine jean martin arthur lasselves
      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)
      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    En Juin, 2019 (11:46 AM)
    Deug kani la kouniou ko touf nga tokhoniou. Serigne Touba dou morom. Saw léne teh teuri li nguéne di iniane teh inieunieuti. Séne jalousie bi dafa yag wayé soubeu nguéne di comprendre. Collabos yi nguéne done tchipiri!!!
    Auteur

    En Juin, 2019 (11:47 AM)
    Bâ bisba,
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:51 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    En Juin, 2019 (11:55 AM)
    Que chacun respecte la croyance de son prochain. C'est par ce respect, qui existait entre Bamba, Malick et entre autre, que le Sénégal a toujours été le Sénégal.

    Ne détruisez pas notre beau Sénégal à cause de vos "petits détails" qui peuvent destabiliser tout un pays. Ou bien c'est ça votre objectif ?

    You should use your minds bro. Be smart.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:07 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (12:31 PM)
      de la convocation, prière sur la mer jusqu'à la nature de la mort de votre serigne.. ,tout à été falsifié, truqué,
    Auteur

    Khadara

    En Juin, 2019 (12:46 PM)
    Serigne Touba grâce à toi nous osons aujourd’hui faire des khadara interminables et faire des nodds amplifiés !

    Si tu n’étais pas venu à notre secours aujourd’hui nous serions des athées bouffeur de cochons
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:45 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:51 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:07 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    En Juin, 2019 (12:46 PM)
    Tazawoudou Sikhar :

    "12.Ô vous les adolescents ! ne vous préoccupez que de droiture, évertuez-vous à la recherche du

    savoir

    13.Efforcez-vous d’assimiler et de réviser (vos leçons), fuyez les assemblées qui entraînent la

    perdition"

    Ci-dessus extrait d'une des oeuvres de Cheikhul Khadim, dédiée à tout qui veut avoir une bonne base religieuse, plus particulièrement aux jeunes musulmans d'où Viatique des adolescents.

    Donc mon frère considère cette situation comme telle et t'auras pas du temps à perdre à t'expliquer. Billahi je sais de quoi je parle.



    God bless.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:33 AM)
      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »
      antoine jean martin arthur lasselves
      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)
      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Mouride

      En Novembre, 2019 (11:56 AM)
      non yaw yaa beugoul dégg.sinon limou wakh léér n'a nagn.mé on te compren.amouloo léérou xél ak bou col.té aigri
    Auteur

    En Juin, 2019 (12:49 PM)
    Tem faites attention ne brûler pas ce pays uniquement pour chercher du profit pourquoi n avez vous pas choisi deux autres marabouts d autant plus que l année dernière vous aviez déjà choisi ces deux.
    Auteur

    Bastante

    En Juin, 2019 (12:57 PM)
    nous sommes de gros idiots pour avaler cette prière dans le bureau du gouverneur

    Donc les membres du conseil ont attendu sagement que le marabout finisse sa prière pour reprendre les travaux?

    N'importe quoi

    Et la prière sur la mer:A quelle heure ?tisbar,timis,guéé?

    le bateau s'est-il arrête pour l'attendre ou la natte du marabout a-t-elle suivi le navire (du surf avant la lettre)?

    Comment et ou le marabout a-t-il fait pour effectuer les autres prières pendant son voyage?

    Le navire devait-il s'arrêter chaque fois pour permettre au marabout de se livrer a sa séance de surf?cinq fois par jour?Cela ne semble pas plausible. Réveillez-vous et cessez de gober tout ce qu'on vous présente.Il fut vraiment etre idiot pour avaler ces sornettes
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (16:43 PM)
      ignorant que tu es,
      cela est au delà de ton apparence sensible.
      tes propos montre que tu n'est qu'un ignorant, j'ai pitié de toi pauvre type
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:33 AM)
      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »
      antoine jean martin arthur lasselves
      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)
      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:51 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:08 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:08 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    En Juin, 2019 (12:58 PM)
    Dans son ultime message aux croyants sur le Mont Arafat, le Prophète Seydina Muhamad (PSL), disait aux musulmans «  je vous laisse deux choses qui, si vous les suivez, vous ne serez jamais égarés « !

    Ce message, tout le monde peut le lire et l’enteAndré, aujourd’hui, il nous suffit de se Google : dernier message.... ou serment d’Arafat!

    Alhamdoulilah
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:08 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:08 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    Bastante

    En Juin, 2019 (15:13 PM)
    nous sommes de gros idiots pour avaler cette prière dans le bureau du gouverneur



    Donc les membres du conseil ont attendu sagement que le marabout finisse sa prière pour reprendre les travaux?



    N'importe quoi



    Et la prière sur la mer:A quelle heure ?tisbar,timis,guéé?



    le bateau s'est-il arrête pour l'attendre ou la natte du marabout a-t-elle suivi le navire (du surf avant la lettre)?



    Comment et ou le marabout a-t-il fait pour effectuer les autres prières pendant son voyage?



    Le navire devait-il s'arrêter chaque fois pour permettre au marabout de se livrer a sa séance de surf?cinq fois par jour?Cela ne semble pas plausible. Réveillez-vous et cessez de gober tout ce qu'on vous présente.Il fut vraiment etre idiot pour avaler ces sornettes
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (17:01 PM)
      moi je suis baye fall et je respecte profondement mame el hadj malick qui est un homme de dieu,et qui est un parent de touba je respecte aussi mame limamoulaye,baye niass,bou kounta etc...pour ne pas citer tous ses saints et en oublier un,je m en arrete la.svp faite comme moi. quand a toi je tiens reponse a ta perplexite.avant tout sache que dans le bureau de saint louis les colons etaient mort de trouille devant le cheikh car cheikh ibra s etait transforme en lion et se positionnent derriere le cheikh en les fixant,ils etaient hipnotize par la peur.en ce qui concerne la priere sur l eau la logique et la raison nous dicte que une fois a suffit pour inspirer crainte et respect pour laisser le cheikh continuer les salat successifs dans le bateau.maintenant reste a verifier la duree du trajet.mais si tu as des doutes serigne gana messere et bien d autres pourront t eclairer.sans rancune
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (17:19 PM)
      cheikh ibra s'est transformé en lion pourquoi pas en baboune?
      mw je vois que les babounes sont plus terrifiants.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:34 AM)
      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »
      antoine jean martin arthur lasselves
      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)
      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:34 AM)
      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »
      antoine jean martin arthur lasselves
      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)
      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:47 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:47 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:52 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:53 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:09 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:09 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:09 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (13:27 PM)
      cet administrateur a écrit des choses élogieuses sur le cheikh alors que l'officier qui le conduisait au gabon témoin du miracle "prière sur l'eau" pendant plusieurs fois car le voyage a durer plusieurs jours n'a rien laissé comme écrit. un fait pareil personne ne peut être passer sous silence. allez chercher l'erreur wala toubab bobou copain maodo malick la wone.
      c'est vous qui avez commencé avec des mensonges ridicules et ça se retourne contre vous.
    Auteur

    Drmba

    En Juin, 2019 (15:16 PM)
    Pourquoi seul bamba est parti sans les autres?
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:48 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:48 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:53 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (13:28 PM)
      cet administrateur a écrit des choses élogieuses sur le cheikh alors que l'officier qui le conduisait au gabon témoin du miracle "prière sur l'eau" pendant plusieurs fois car le voyage a durer plusieurs jours n'a rien laissé comme écrit. un fait pareil personne ne peut être passer sous silence. allez chercher l'erreur wala toubab bobou copain maodo malick la wone.
      c'est vous qui avez commencé avec des mensonges ridicules et ça se retourne contre vous.
    Auteur

    Al

    En Juin, 2019 (15:29 PM)
    C’est de partout en AOF que des gens ont ete convoque non seulement du Senegal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (17:31 PM)
      l'arrestation du cheikh n'a rien à voir avec les convocations dont tout le monde faisait l'objet.
      le cheikh on est allé le prendre chez lui mais jamais á la suite d'une convocation.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:53 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    En Juin, 2019 (16:10 PM)
    En tous cas tous les résistants ou marabouts qui avaient été déportés au gabon ne sont pas revenus sauf Serigne TOUBA. Soit ils sont morts par torture physique mais la plus part sont morts de malaria ou d'autre maladies infectieuses car c'est une région qui pleut bcp et vu les conditions de détention personne ne pouvait résister à cet environnement. Serigne TOUBA y à vécu 7 ans ferme comment il a fait pour réussir là où tous les autres sont morts? Pourquoi aussi c'est le seul marabout au sénégal qu'on a déporté au gabon? les autres ont ils collaboré avec le colon pour sauver leur peau oui ou non? Pourquoi aussi lorsqu'il est revenu du gabon on l'a redéporté en Mauritanie? et ensuite mis en résidence surveillé au sénégal? En ce moment où étaient les autres marabouts? Serigne TOUBA n'était pas un soumis des colons c'est pourquoi ils ont cherché maintes fois à l'éliminer comme ils l'ont fait avec les autres comme Samory TOURE, Cheikh oumar TALL un vaillant chef religieux et guerriers qui avaient lui aussi refuser de se soumettre à l'occupation coloniale jusqu'à sa mort. Tous les autres marabouts qui n'ont pas subis les foudres du blanc ont été des collaborateurs dociles du colon c'est ça la réalité.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (18:27 PM)
      citer nous des noms svp....de ceux qui ont été reporté que tu dis.bayilÉne falsifiÉ histoire....tjrs fÈne rÈk
    • Auteur

      Leik

      En Juin, 2019 (12:09 PM)
      ameth sarr dale tegui na touma ak douli nene , yene kaye yate yi nio saf , lif yi dafa bathe bou bakh , preuves yi dafa lere, delene dounde ak ay conte et legendes rek !
    Auteur

    Indy

    En Juin, 2019 (16:19 PM)
    Serigne Touba amoul morom! Pourquoi me fierai-je a l'histoire racontée par un colon qui de prime abord est biaisee. Serigne Touba doyna ma reference.

    Tous les senegalais lui doivent reconnaissance. Il nous a prouve que la servitude n'est point liee a la couleur de notre peau. Dieuredieuf Cheikhoul Khadim!
    Auteur

    La Verite

    En Juin, 2019 (16:19 PM)
    De son patronyme BA, comme les Peulhs Dényankobé, les ascendants de Cheikh Ahmadou Bamba sont des Foutankais, même s’il est lui-même de culture Ouolof. «La tradition conserve le souvenir d’une lointaine ascendance : à la quatrième génération, l’aïeul portait le nom d’honneur de BA qui dénote des origines de Peuls noirs. Bien entendu ce fut un Toucouleur Wolofisé, fixé, marié, naturalisé en pays Ouolof» dit Vincent MONTEIL. «Le quatrième ascendant d’Ahmadou Bamba était un Toucouleur et originaire du Fouta. C’est lui le premier vient s’établir en pays Ouolof, s’y maria avec une femme du pays et adopta les mœurs et usages du pays» écrit Paul MARTY, un administrateur colonial contemporain de Cheikh Ahmadou Bamba. Sa mère, Mariame Diarra Bousso LY (1833-1866) est une peule originaire de Golléré, dans le département de Podor. Elle est décédée à Porokane, dans le Nioro du Rip, dans la région de Kaolack, dans le fief de Maba Diakhou BA. D’une piété incommensurable, les Mourides lui vouent un grand culte : «Celui qui, ayant acquis le savoir, ne s’emploie pas à conformer ses comportements et conduites à ses connaissances, est comparable à un âne qui ploie sous le faix d’un lourd chargement de livres savants et qui, bien entendu, ne saurait profiter de tant de sciences » écrit Bamba. Aussi, un pèlerinage annuel des Mourides est dédié à Diarra Bousso LY. Ce sont des marabouts Toucouleurs, issus de la famille de sa mère, qui ont donné une éducation religieuse à Cheikh Ahmadou : Mohamadou Bousso et Samba KA. Cheikh Bamba a eu également une grande proximité avec Cheikh Sidya, un marabout mauritanien.



    Le patronyme «M’Backé» est, en fait, tiré du nom village fondé par ses ancêtres dans le Baol en 1802, dans une parcelle de terre donnée à Maharam, par le 2ème Damel du Cayor, Amary N’Goné Sobel FALL. Le grand-père de Cheikh Ahmadou Bamba, Balla M’Backé, fonda à la fin du XVIIIème siècle le village de M’Backé. C’est là que naquit son fils, Momar Anta Saly qui fit ses études avec un grand marabout nommé Ahmadou Bamba. C’est pour cela que Momar donna le nom d’Ahmadou Bamba, à son deuxième fils né vers 1852, qui deviendra le guide des Mourides. Par conséquent, Bamba est né sous Auguste Léopold PROTET, gouverneur du Sénégal de 1850 à 1854. Au cours des invasions de Maba Diakhou BA (1809-1867), un disciple de El Hadji Omar TALL, la région du Baol fut dévastée, le grand-père, Balla M’Backé fut tué et son père Momar Anta Saly fut déporté au Saloum, à Prokhane. Momar Anta Saly, pour assurer sa survie, donne des enseignements coraniques et devient le percepteur des enfants de Maba Diakhou BA et assure les fonctions de Cadi. C’est là que le jeune Ahmadou Bamba fit la connaissance du Damel du Cayor, Lat-Dior, qui maria sa sœur Thioro DIOP à Momar Anta Saly. Dans son Jihad, Maba Diakhou avait accueilli Lat-Dior DIOP, l’a converti à l’Islam en 1864, et a refusé de le remettre aux autorités coloniales. Mais avec la duplicité du Bour du Sine, Coumba N’Doffène DIOUF, Maba Diakkou fut tué à Somb, le 18 juillet 1867. N’ayant plus de protecteur, Lat-Dior avec sa soumission au colonisateur fut réintégré comme Damel du Cayor en 1871 et la famille de Cheikh Ahmadou le suivi. Le père Bamba devait mourir dans le Cayor en 1882, à M’Backé Cayor. Bamba refusa le poste de Cadi c’est-à-dire chef du service judiciaire du Cayor en disant : «j’ai honte que les anges me voient porter mes pas auprès d’un roi autre qu’Allah». Cette conduite irréprochable vis-à-vis des détenteurs du pouvoir temporel lui attira l’affection de beaucoup d’éléments de la population.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:48 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:48 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:54 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    Un Passant

    En Juin, 2019 (16:45 PM)
    Fin du deuxième paragraphe sur le décès de El Hadj Malick SY (voir Archives du Sénégal, 2G 22/9, rapport politique 3e trimestre 1922, P. P. 22-23) : Les autorités coloniales confirment que El Hadj Malick SY fut un serviteur loyal et dévoué de la France autant que Cheikh Sidia Et donc les éloges de Paul Marty (inventeur du concept de l'islam noir faisant allusion aux mourides) à l'endroit de El Hadj Malick SY n'a aucun sens puisqu'ils sont des alliés.



    Hormis Cheikh Ahmadou Bamba, Face à la domination française, Serigne Abdoulaye Niasse et Limamou Laye ont séjourné respectivement pendant un temps en Gambie et en Gorée.



    Pourquoi alors El Hadj Malick SY n'a jamais été perturbé par les Français? Déduction mathematique banale, il fut un collaborateur des toubabe contrairement à ses coreligionnaires cités plus haut...







    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (16:48 PM)
      tous ont collabore avec le colonisateur 'touba et tivaouane et autres"
      et ont participe a l effort de guerre en envoyant soldats et biens
      et parmi eux figuraient des fils et petits fils
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (17:51 PM)
      seydi hadji malick personne ne saurait le perturber parce qu'il est le meilleur.
      parlant de collabo.
      les mourides étaient les premiers à payer les impots.
      ils étaient irréprochables pour le service militaire.
      serigne à magnifié la grandeur de la france et sa loyauté à travers un joli poème à l'honneur du colon qui se trouve dans livre.
      il a livré quelques de ses talibés les plus compromettants au colon suite à une convocation.
      voilà le collabo
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:48 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:54 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:11 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:11 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Kevin Leer

      En Juin, 2019 (16:57 PM)
      parce que elhadji malick n'a jamais épousé plus de 4 femmes et n'a pas non plus épousé deux soeurs réunies
    Auteur

    Verite Rekk

    En Juin, 2019 (16:46 PM)
    Cheikh Ahmadou Bamba rejetait le culte de la personnalité et demandait d’adorer exclusivement Dieu. «Celui qui se retranche loin des vanités, est du nombre de ceux qui sont intelligents» dit Cheikh Bamba. Certaines dérives du Magal soulèvent des interrogations. Pendant cette cérémonie le Sénégal est bloqué et l’Etat n’a aucun droit de regard (drogue ou prostitution, marchandises illicites) de tout ce qui passe dans Touba, la capitale religieuse. En observant le décalage entre les agissements de certains Mourides fanatisés et les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba, il est permis de croire que nous sommes sans doute frappés d’un autre fléau du siècle : l’ignorance.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (10:11 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    Auteur

    En Juin, 2019 (16:50 PM)
    En tous cas la vrai histoire gayi douneko entre Mor ba et Malick toubab loume def bindeko pour archives

    Le dernier ak fime tolou si yonentibi kou tak sobé douko dagui dangué diko déporté si alebi ay ate guissoul wa keureum yalla dou setane lolou Dieu est juste

    Le résultat est la chak jour mosquée yeupay allahouma saly daflay fek sa lale tedossi meune tous fadj timis diak yi di rire

    Lou nekh nak moy Malick sy dit maodo woule bopam yalla ak yonenti bi rek le diangualè motakh mindef xamouko

    Mor ba dit bamba a fait de l’autobiographie ça dire dans c écrit tu voix ke je moi je moi tague bopam ????????

    Mais bon yalla nanelene yalla fayal
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:49 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (09:55 AM)
      en 1913 antoine lasselves fut nommé administrateur du cercle de diourbel par la france. a l’issu de sa mission en 1915, lasselves adressa aux instances de l’aof un rapport dans lequel il affirmait ceci au sujet de cheikh ahmadou bamba.

      « ce cheikh bamba, détient certes une puissance innée dont la raison ne parvient pas à saisir la source et expliquer la capacité de forcer la sympathie. la soumission des hommes à lui est extraordinaire et leur amour pour lui les rend inconditionnels. il semble qu’il détienne une lumière prophétique et un secret divin semblable à ce que nous lisons dans l’histoire des prophètes et leurs peuples. celui-là (le cheikh) se distingue toutefois par une pureté de cœur, par une bonté, une grandeur d’âme et un amour aussi bien pour l’ami que pour l’ennemi, qualités dans lesquelles ses prédécesseurs l’auraient envié, quelques grandes fussent leurs vertus, leur piété et leur prestige. les plus injustes des hommes et les plus ignorants des réalités humaines sont ceux qui avaient porté contre lui de fausses accusations consistant à lui prêter l’ambition du pouvoir temporel. je sais que les prophètes et les saints qui ont mené une guerre sainte l’ont fait sans disposer de la moitié de la force dont dispose ce cheikh »

      antoine jean martin arthur lasselves

      administrateur du cercle de diourbel (1913-1915)

      (archives nationales du senegal)