Vendredi 14 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

ECLAIRAGES DU PM SUR ARCELOR MITTAL- PETRO- TIM : BBY affiche sa satisfaction, le PDS dégage en touche

Single Post
ECLAIRAGES DU PM SUR ARCELOR MITTAL- PETRO- TIM : BBY affiche sa satisfaction, le PDS dégage en touche
Si les réponses apportées par le Premier ministre Mahammed Dionne sur les dossiers   Arcelor Mittal et Pétro-Tim ont convaincu ses alliés de Benno bokk yaakaar, elles sont jugées ‘’nulles’’ et ‘’irrecevables’’ au Parti démocratique sénégalais (PDS). 

La sortie du Premier ministre apportant des précisions sur les affaires Arcelor Mittal et Pétro-Tim est diversement appréciée dans le landerneau politique sénégalais. Du côté de la mouvance présidentielle notamment au sein de Benno Bokk Yaakaar, l’on estime que la réaction est venue à son heure. Selon le porte-parole du Parti socialiste (PS), Abdoulaye Wilane, la démarche du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne est opportune et charrie l’ensemble des valeurs et principes qui fondent la République. 

‘’Il nous a permis de savoir ce qui est imputable à Abdoulaye Wade et ce qu’il nous a fait perdre dans cette affaire’’, soutient-il. Estimant ainsi que ‘’s’il y a des questions de gouvernance telles que celles qui ont été soulevées à propos de Arcelor Mittal ou de Pétro-Tim, il était bon de montrer à l’opinion publique que notre gouvernement accorde un intérêt à la transparence et à la régularité’’. Abondant dans le même sens, le porte-parole de Yoonu askan wi (YAW) plaide pour qu’il y ait la transparence dans la gestion des ressources du pays’’.

Et selon Madièye Mbodj, ‘’l’Etat a la responsabilité d’édifier les citoyens surtout quand il y a des déclarations tendant à montrer qu’il y a eu des choses pas du tout claires ou des faveurs indues faites à des proches du président’’. Dès lors, le fait que le gouvernement donne des informations précises sur les montants reçus ne peut être qu’une bonne chose. ‘’Même s’il  faut reconnaître que la réaction du Premier ministre a tardé à venir dans cette affaire qui n’est pas close’’, déclare-t-il. Néanmoins, le porte-parole de YAW estime que ‘’le gouvernement doit rester sur cette position de vouloir clarifier les choses,  sans pour autant empêcher qui que ce soit d’exercer ses droits d’opposant’’.

Le PDS en déphasage avec le PM

 En dépit des explications du PM, au Parti démocratique sénégalais, l’on continue de se poser des questions. ‘’Pourquoi le régime de Macky Sall a changé l’avocat qui a fait gagner l’Etat du Sénégal en première instance jusqu’à ce que le tribunal condamne Arcelor Mittal pour avoir rompu de manière unilatérale un contrat ? Pourquoi l’agent judiciaire de l’Etat qui, en réalité, est le seul habilité à signer les contrats de l’Etat, n’a pas signé ce contrat mais plutôt le ministre des Finances et le ministre de l’Energie qui l’ont fait ? Pourquoi l’Etat du Sénégal n’a pas poursuivi le travail de l’expert qui, déjà, lui attribuait 450 milliards juste pour ce qui concerne l’exploitation du minerai ? Pourquoi l’Etat s’empresse-t-il de transiger pour 75 milliards là où il pouvait obtenir 2 500 milliards ?’’ Autant de questions que se pose Babacar Gaye.

Poursuivant son interrogatoire, ce dernier estime qu’‘’Abdoulaye Wade n’a pas posé de questions au Premier ministre’’. Pour le porte-parole du PDS, les réponses de Mahammad Dionne ne sont pas recevables dans la mesure où les questions ont été posées au président Macky Sall qui est, selon lui, ‘’le premier responsable de ce qui s’est passé avec Mittal et Pétro-Tim’’. Pis, ajoute-t-il, ‘les réponses du Premier ministre sont irrecevables dans le fond et dans la forme. Et sont nulles parce que ne concernant pas les questions soulevées par Abdoulaye Wade’’.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Un

    En Décembre, 2014 (06:54 AM)
    Franchement vous prenez les sénégalais pour des ignorants !



    Nous savons pertinemment que vous êtes tous des voleurs ! On a tout compris !



    Seulement, nous ne savons pas qui mettre à votre place et comment. Tellement nous sommes embourbés dans vos...



    La corruption est tellement encrés que si on a une famille derrière nous, on est obligé de tricher.



    Alors arrêtez !



    Un fonctionnaire, un homme politique, ne peut JAMAIS être milliardaire sans détournement et ça tous les sénégalais le savent.



    MK



    • Auteur

      Dabish

      En Décembre, 2014 (07:25 AM)
      morom guÉne di out waayÉ douguÉne ko am. macky sall travaille et ne vous rÉpondra jamais. il vous rÉpondra par des inaugurations , pose premiÈre pierre , rÉforme etc. pendant ce temps rappel de vos scandales.



      10 ans de regne de l’alternance de abdoulaye wade : retour sur quelques gros scandales (pour les amnésiques)


      le 19 mars dernier, les libéraux et leurs alliés ont célébré les 10 ans de règne de me abdoulaye wade, à la tête du pays. il avait été élu démocratiquement le 19 mars 2000 à l’issue d’un second tour l’opposant à l’actuel secrétaire général de la francophonie, abdou diouf. nous vous rafraîchissons la mémoire sur quelques gros scandales qui ont rythmé les 10 ans de l’alternance, mais sans jurer de pouvoir tout relater du fait de leur volume très impressionnant.

      audits de 2000 de la gestion des socialistes ( un audit à la tête du client)

      me abdoulaye wade, président de la république, moustapha niasse, premier ministre, abdoulaye bathily, ministre de l’energie, amath dansokho, ministre de l’urbanisme, idrissa seck, directeur de cabinet du président, avaient tous promis d’auditer toutes les sociétés nationales durant la campagne électorale. elu président le 19 mars 2000, me abdoulaye wade et son directeur de cabinet idrissa seck mènent les opérations d’audit d’une main de maître. lorsque les alliés du président wade ont quitté le gouvernement, le maire de thiès et son mentor utilisent les résultats des audits comme une arme politique pour exercer un chantage sur leurs adversaires politiques. un à un, des responsables du ps sont convoqué par idrissa seck. a la présidence ou dans la villa d’une dame ancien maire des hlm, ces socialistes prennent connaissances des résultats, puis de la couleur verte, ils virent au bleu devenu synonyme d’impunité. la transhumance, bien connue des éleveurs, prit un sens politique et devient intensive du ps au pds. les organisations de la société civile (forum civil, droit de l’homme) qui au début s’étaient félicitées de cet assainissement étaient ahuris par la forme prise par l’utilisation des audits. pathé ndiaye, directeur général du port, abdou aziz tall, directeur général de la lonase, mbaye diouf des chemins de fer, ndeye khady diagne de la sodida etc.… ont tous souffert de l’exploitation faite des audits.



      serigne saliou investi tête de liste de la coalition sopi 2002 ( mélange du temporel et du spirituel)

      première élection locale, première bourde des libéraux à touba. c’est dans un après-midi de 2002, les sénégalais ont appris avec regret que le saint homme a été investi tête de la liste de la coalition sopi 2002 par idrissa seck tête de la liste nationale. l’indignation et la menace qui se pesait sur ces élections dans la cite religieuse avait amené les libéraux à retirer le nom du marabout de la liste.



      les bons impayés, les paysans pleurent ( ils pleurent toujours)

      l’hivernage 2001/2002, marquera à jamais les paysans sénégalais. dés son élection, le chef de l’etat a voulu tout changer. c’est ainsi qu’il avait lancé son fameux «carreau usine ». les paysans se chargent la vente de leur produit. l’etat les encadre. mais ce fut un scandale national. les opérateurs véreux ont investi le marché, servant des bons aux paysans, à la place des sous. jusqu’à ce jour, certains paysans ne sont jamais entrés dans leurs fonds.



      le bateau le joola : plus de 1800 morts ( le joola : le plus gros naufrage de tous les temps)

      mame madior boye, premier ministre du sénégal disait que les services de l’etat n’ont pas été informés tôt. dans la nuit du 26 juillet, le bateau sombre dans les côtés de l’atlantique faisant plus de 1800 morts. des sénégalais et des européens étaient à bord. un événement qui avait fait secoué le régime libéral lorsque des milliers de personnes sont venues s’amassées devant le palais présidentiel. selon nos sources, le chef de l’etat qui aimait les bains de foule, avait dédaigné celui là. mais il a finalement été convaincu par des proches de sortir parler avec ses parents des victimes du joola.



      l’indemnisation des victimes du joola : 5 ou 10 millions ?

      mame madio boye cède son poste de premier ministre à idrissa seck. ce dernier hérite du coup du dossier des victimes du joola et des bons impayés des paysans. mais sur le premier celui des victimes du joola, le président wade et idrissa seck ne s’entendaient pas sur les montants. devant les députés, lors de son discours de politique général, idrissa seck avait laissé entendre que chaque famille de victime aura 5 millions comme indemnité. le lendemain, me wade prend son contre-pied et parle de 10 millions par famille de victime. toute une mafia aurait été organisée dans ce dossier. serigne khadim bousso mort dans sa propre chambre



      c’était en 2003, idrissa seck alors premier ministre du sénégal, le marabout khadim bousso était poursuivi pour une somme avoisinant les 2 milliards qu’il devait à une banque de la place. un jour, pendant que khadim bousso était parti se cacher à touba, le chef du gouvernement se prononce sur cette affaire. idrissa seck dira que khadim bousso sera traqué partout. chose promise, chose faite. le marabout sera découvert par la police dans une villa à touba. mais malheureusement, khadim bousso était mort. tué par qui ? nul ne sait. certains avancent même qu’il s’est donné la mort. ce que ses proches réfutent.



      la réparation de l’avion présidentiel (un avion réparé pour rien puisque wade ne s'en sert pas)

      ce fut l’un des plus gros scandales de l’alternance. le journaliste abdou latif coulibaly avait abattu un travail important avec son livre : «wade, un opposant au pouvoir ». plus de 10 milliards puisés des fonds publics. non diront les défenseurs de wade. les fonds servant à réfectionner l’avion présidentiel auraient offert des saoudiens. en tout cas cela s’est passé dans une sombre opacité. jusqu’à ce jour, aucune explication crédible n’a été donnée aux sénégalais. c’est une question de défense et de sécurité disaient certains thuriféraires.



      la vente des moteurs de l’avion présidentiel

      ce marché de réparation de l’avion présidentiel a été doublé par un autre scandale. c’est celui de la vente des deux moteurs du même avion. pour démentir l’information, des images ont été filmées depuis la france montrant deux moteurs d’avion anonymes. là également, abdou latif a damé le pion aux libéraux.



      la privatisation avortée de la sénélec ( et la lumière ne fut pas !)

      scandaleux ! hérité ou non, le dossier de la sénélec fait aussi partie des plus gros scandales de l’alternance. prenant la décision de renoncer à la privatisation de la sénélec, l’etat du sénégal a perdu des dizaines de milliards de fcfa. le tout pour reprendre cette boîte qui fait la honte des sénégalais, en plus, plus malade que jamais. abdoulaye bathily, ministre de l’energie de l’époque y a joué un grand rôle dans l’annulation de la privatisation.



      affaire mbodiéne ndiaye directeur général de la lonase

      certains se demandent s’il n’y pas un démon à la lonase. presque tous les directeurs généraux de cette boîte ont trainé des casseroles lors de leur départ. modiéne ndiaye a été quant à lui, cité dans une affaire d’usure. c’était un vaste réseau de malfaiteur qui s’enrichissait illicitement des fonds de la lonase. c’est ainsi que modiéne et d’autres responsables de la boîte ont été arrêtés.



      ics, toujours agonisant( un scandale comparable à celui de enron aux usa ; toutes proportions gardées)

      cette société nationale était une référence dans le pays et la sous région. mais depuis 2000, les ics connaissent des difficultés et une instabilité incomprise au niveau de sa direction. la situation était catastrophique, les travaux de cette entreprise étaient même bloqués. les indiens avaient à un moment donné suspendu leurs activités. un audit a été commandité mais jusqu’à ce jour, rien n’a été présenté au peuple. des personnes bien placées ont été citées dans le pillage organisé aux ics.





      432 milliards de l’anoci : un scandale protégé (voir extrait vidéo)

      le fils du président de la république, karim wade a géré la certainement la plus grande agence d’afrique. il a organisé le sommet de l’oci, l’un des plus grands sommets du monde. il a effectué des réalisations à dakar. mais jusqu’à ce jour, ni l’ige encore moins les corps de contrôle de l’etat n’osent fouiller sa gestion en dépit des révélations scandaleuses contenues dans le livre de latif coulibaly. karim wade après la liquidation de l’agence n’a présenté aucun bilan encore moins de rapport. seul un fils d’un président en exercice ose le faire.



      l’artp, une victime des ntic

      l’artp (agence de régulation des télécoms et des postes) a connu trois directeurs généraux. el hadji malick gueye, daniel seck et ndongo diaw. pour des raisons de mauvaise gestion, le premier directeur général a été relevé. il en est de même pour daniel seck libéré provisoirement hier. cette agence draine des milliards de fcfa. mais sa santé financière est menacée par la cupidité des directeurs qui s’y sont succédés.



      centre d’enfouissement de thiès, ama/sénégal/fnpj

      c’est la somme de 450 millions de fcfa qui a été engloutie dans ce centre d’enfouissement de thiès qui n’a toujours pas vu le jour. toujours dans le domaine de l’environnement, l’ancienne société ama/sénégal a symbolisé l’exemple type de la gabegie sous le régime de l’alternance. la société qui a été liquidée. c’est aussi le cas du fnpj. ce projet a été lancé par le chef de l’etat pour l’emploi des jeunes. l’ancien maire de dieupeul derklé waly fall et le neveu du président condetto niang ont, selon certains, pillé cette société.



      le coud, une vache laitière (coud : le centre des oeuvres universitaires qui gère les univsersités)

      c’est un audit qui avait accablé l’ancien directeur général matabara diop remplacé par iba gueye. le maire de mbacké n’a pas fait mieux que son prédécesseur qui a été sauvé de la prison. les dossiers d’audit de matabara et d’iba gueye sont restés en suspens. le tout nouveau patron du coud, sitor ndour tente de redresser à la barre.



      mbane, le nouveau paradis des libéraux

      suite au lancement de la goana, par le chef de l’etat, des pontes de la république se sont partagés un village entier et ses environs. ce sont des proches du chef de l’etat qui sont à l’origine de ce scandale foncier. c’est qui justifie leur tentative veine de ravir la victoire de benno aux locales.



      affaires ségura et la mallette volée (un scandale international)

      le départ d’alex ségura représentant résidant du fmi à dakar a coïncidé avec le vol d’une mallette remplie d’argent appartenant au président. en quittant le sénégal, le président avait offert de l’argent à ségura qui l’aurait retourné par le fmi. ce fut un scandale économique et diplomatique entre le sénégal et l’institution.



      tracteurs libyens entre farba et ahmet khalifa niasse

      l’ancien ministre chargé de la nouvelle ville et le chargé de la propagande du pds ont tous deux dégagé en touche les accusations. rappelons que ces tracteurs ont été offerts par le président khadaffi.



      wade et idy ont rendu le sénégalais fou

      un feuilleton qui s’est terminé comme tous les autres. des chantiers de thiès, le maire de thiès a été accusé de détournement de deniers publics, de tentative de coup d’etat. aucune preuve n’a été brandie contre sa personne. il a été arrêté puis libéré. idy a même réintégré le parti avant l’extinction du soleil. c’est avec le feuilleton wade/ idy qui a divisé pendant deux années le pays en deux groupes, qu’on a connu le «protocole de reubeus».





      le mca de 600 milliards à 270

      c’est bien d’avoir 270 milliards de fcfa. mais l’administration américaine avait prévu 600 milliards destinés au sénégal. mais la venue de jafza sur le site de diamniadio les américains ont tous revu. cette bourde n’a pas plu aux américains. il en est de même avec le dossier de millicom. un autre scandale.



      17 milliards pour un monument de la renaissance (la statue de la honte)

      cette statue a crée dans le pays des divergences énormes entre hommes politiques, religieux et citoyens simples. 12 milliards de fcfa pour un monument africain alors que les priorités sont ailleurs. le président wade a tenu à son monument et il l’a fait. en attendant de récolter les fruits de cet investissement, les sénégalais continue d’acheter le gaz, le riz, le sucre, le lait plus cher.



      et la liste est loin d'etre exhaustive
    • Auteur

      Xeme

      En Décembre, 2014 (09:25 AM)
      que faut-il faire lorsqu'une formule magique n'opère plus de magie ?
      ici, ils ont choisi de la réciter quand même. nous sommes satisfaits disent-ils. de la publication d'un décret sans date et sans numéro ? de la publication de 3 pages d'un accord de 10 pages ?
      la vérité est qu'ils se font violence pour faire semblant d'être convaincus. pour des besoins de "solidarité" ils se sont assis sur leur dignité.
      rassouloullah (sas) disait: "soutenez votre frère qu'il ait raison ou qu'il ait tord". alors on lui dit: "on sait comment le soutenir quand il a raison, mais quand il a tord, on ne sait pas comment le soutenir". et rassouloullah (sas) d'expliquer: "quand il a tord, dites lui qu'il fait fausse route, ramenez le à la raison, et vous l'aurez soutenu". dire à macky sall, qui a signé pour son frère, ou le partenaire de son frère, ou le collaborateur de son frère, ou celui dont son frère est le représentant, ou l'employeur de son frère (prenez ce que vous voulez, ce sera toujours la même chose), dire à ce macky qu'il a bien fait, que c'est normal et légal, c'est s'afficher en pire ennemi de macky sall.
  2. Auteur

    Watt

    En Décembre, 2014 (09:34 AM)
    Je m'en fous de PDS ou BBY, vous n'avez jamais répondu à la question de savoir si Aliou SALL est actionnaire à Pétro Tim., donc bouclez là. Comment vouloir taire un dossier ou un moins que rien gagne 3 fois plus que le Sénégal réuni parce qu’il est le frère du Président? Arrêtez votre cinéma et soyez plus sérieux. Vous méritez tous la guillotine. Mohamed Dione s'énervait pour un rien dans ses explications en manquant de sérénité sur certaines questions de journalistes, pourquoi tout cet affolement? Donc arrêtez de nous faire croire au père Noël, de grâce !
    Auteur

    @babacar

    En Décembre, 2014 (13:06 PM)
    Babacar gaye je vous apprécie peu mais vos questions sont sont d'une pertinence incontestable. Il fallait les remettre aux journalistes lors de la conférence de paresse

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email