Vendredi 22 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Front contre l'opposition : Le groupe des "30 guerriers" de Macky se fissure

Single Post
Front contre l'opposition : Le groupe des "30 guerriers" de Macky se fissure
L'AS, qui a barré hier sa Une par un article faisant état de la mise en place d'une plateforme composée de ministres, Dg et parlementaires triés sur le volet pour défendre les réalisations du chef de l'État, Macky Sall, revient à la charge. En effet, pour vulgariser sa vision et montrer ses réalisations aux populations, le président a porté son choix sur une équipe composée d'une trentaine de jeunes responsables de l'Alliance pour la République (APR) en vue d'accomplir cette mission.

Eh bien, Le chef de cabinet du Président, Mame Mbaye Niang, qui a été cité dans l'article comme faisant partie de ces guerriers (coordonnés par Birame Faye, directeur général de l'Agence de Sécurité de Proximité (ASP), a câblé le journal pour, non seulement nié l'existence d'une telle initiative, mais aussi et surtout pour tirer à boulets rouges sur "certains caciques" qui manipulent la presse. "C'est faux ! Je ne fais partie d'aucune initiative de ce genre. Je n'ai rien à voir avec cela. Une telle réunion n'a jamais eu lieu. Vous parlez d'une réunion qui a eu lieu depuis plusieurs mois avec le Président. On vous manipule. Le Président n'est pas au courant d'une telle initiative, ce n'est pas vrai", a martelé avec véhémence le chef de cabinet du président de la République Mame Mbaye Niang.

Pourtant, de sources sûres, selon L'AS, cette réunion a eu lieu, mercredi dernier, sous la présidence de Mahmoud Saleh que le journal dit avoir joint pour recouper l'information. Mieux, Birame Faye lui-même a informé sur sa page twitter que le chef de l'État l'a nommé coordonnateur de cette plateforme de débatteurs qui s'est réunie également hier. Dans cette affaire, croit savoir L'AS, Mame Mbaye Niang et Cie soupçonnent le Directeur de Cabinet du Président Mahmoud Saleh d'être aux manettes pour diviser les jeunes cadres. D'ailleurs hier, ni Me Aliou Sow Dg de la Sapco, encore moins Bara Ndiaye de la Maison de la Presse, connus pour leur proximité avec Mame Mbaye Niang, n'ont été aperçus à la réunion. C'est dire donc que le cabinet du Président bout à 100 degrés.

Parmi les heureux élus, il y a sept membres du gouvernement. Il s'agit du ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent(PSE), Abdou Karim Fofana, de la ministre de la Microfinance et de l'Économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam, du secrétaire d'État chargé des Sénégalais de l'extérieur, Moïse Sarr, du ministre de l'Urbanisme, de l'Hygiène publique et du Logement, Abdoulaye Sow, et du secrétaire d'État chargé de la Promotion des Droits humains et de la Bonne gouvernance, Mamadou Salif Sow . A ceux-là, s'ajoutent Néné Fatoumata Tall ministre de la Jeunesse et Samba Ndobène Ka. Ils sont épaulés par les députés Abdou Mbow, Sira Ndiaye et Aminata Guèye.

Dans la shortlist, figurent plusieurs Dg dont le directeur général du Conseil Sénégalais des Shargeurs (COSEC), Mamadou Ndione, du patron de la Société Immobilière du Cap-Vert (Sicap.SA), Mamadou Kassé, du Dg de la Compagnie Générale Immobilière du Sahel S.A (CGIS.SA), Abdou Khafor Touré, du chef de cabinet du Président, Mame Mbaye Niang, du boss de la Société d'aménagement Foncier et de Rénovation Urbaine (SAFRU), Maïssa Mahécor Diouf.

La patronne du Fonds Sénégalais de Garantie des Investissements prioritaires (FONGIP), Thérèse Faye Diouf, la directrice générale de l'Agence nationale de la Petite enfance et de la Case des Tout-petits (ANPECTP), Maïmouna Cissokho, le Dg de la Société d'Aménagement et de Promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal (Sapco-Sénégal), Aliou Sow, le Dg de l'Adpme Idrissa Diabira, et le Dg du Patrimoine Bâti, Yaya Abdoul Kane sont également membres de l'équipe. Celle-ci est complétée par le Dg de la Senelec, Papa Mademba Bitèye, le coordonnateur du Prodac Papa Malick Ndour, et le Dg de l'Anpej Tamsir Faye.


23 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2020 (07:22 AM)
    Rendez nous nos Oryx .
    • Auteur

      Amateur

      En Novembre, 2020 (08:27 AM)
      toutes ces sociétés et agences qu’on cite ici. toutes ces têtes qu’on dit responsables ou directeurs ici. dites quel est l’impact de ces entités et individus qui les dirigent sur notre quotidien ? et je vous dit il y’en a une dizaine de milliers de postes comme ça que le chef de l’etat pourvoit directement ou indirectement puisqu’il nomme aux emplois civils et militaires. vous verrez par exemple dans une direction générale d’une quelconque société ou administration publique un directeur général et des dizaines de directeurs et adjoints tous choisis directement par le président de la république ou ses ministres...
      chaque tête peut consommer à elle seule entre 5 et 20 millions par mois entre le salaire, la voiture, le carburant, le téléphone, les soit disant déjeuner professionnel dans les hôtels, les missions pour une partie de missionnaires etc...
      sénégalais réveillez vous ! comment pouvez-vous encore accordez du crédit à un président qui a inauguré un ter depuis 2018 qui ne roule pas
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (10:19 AM)
      vous vous battez pour j. parti qui est devenu un mouvement de soutien aux alliés. thipiti !
  2. Auteur

    Jummah Mubarak

    En Novembre, 2020 (07:32 AM)
    Un bilan ne se défend pas, si les sénégalais se retrouvent dans les programmes de l’Etat, ce sont eux même qui vont le défendre.

    Ces DG n’ont qu’a Travailler pour mériter leur salaire
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (09:28 AM)
      exact. et les sénégalais ont déjà fait ce bilan : résultat, des milliers de jeunes prennent la mer avec des centaines de morts à la clé.
      il serait plus sensé de parler de l'avenir et communiquer sur les programmes à réaliser pour soulager l'économie et les sénégalais.
      mais ça montre bien que ces gens restent plus préoccupés à continuer leur politique politicienne que de se mettre au travail
    Auteur

    En Novembre, 2020 (07:47 AM)
    “Coordonnateur de la plateforme des debatteurs” on aura tout vu avec ce régime.

    Auteur

    Rahne

    En Novembre, 2020 (07:49 AM)
    Travailler quoi dans ce contexte, peut faire de la politique. Ce pouvoir est vraiment nul à tous les niveaux. On ne peut pas arrêter la mer avec ses bras
    Auteur

    En Novembre, 2020 (07:55 AM)
    Macky est vraiment archaique dans sa maniere de faire la politique.Il se croit en 1960
    Auteur

    Dieye

    En Novembre, 2020 (07:58 AM)
    Défendre quelle réalisation ? Les réalisations sont normalement visibles et les citoyens le ressentent et profitent . Au lieu de travailler, il préfèrent débattre pour défendre l’inexistant.
    Auteur

    Yeet

    En Novembre, 2020 (08:00 AM)
    Cela ne valait pas la peine d’ecarter les grosses pointes du régime.

    Auteur

    Désolé

    En Novembre, 2020 (08:00 AM)
    Mahmoud saleh ne doit pas être DC du PR. Il n’est pas un fonctionnaire de la Hiérarchie A et n’est pas un assimilé à cette catégorie.
    Auteur

    Sérieux

    En Novembre, 2020 (08:18 AM)
    Arrête..hiérarchie A, B, c, d, D,F, ..c'est du n'importe quoi.

    Ce que mahmout est capable de faire, compte tenu de son expérience, même les fonctionnaires de la hiérarchie z ne peuvent pas le faire.

    Arrêtez d'être complexé. L'archaïsme baxoul. Mahmout peut enseigner les fonctionnaires de la hiérarchie A.

    C'est un trotskyste qui connait très bien la sûreté et la sécurité de l'État. Il maîtrise très bien la manipulation. C'est quelqu'un qui peut te détruire en politique sans te toucher, sans apparaître, sans être visible. Avec lui, la rivalité ne cesse qu'après sa victoire. Tant qu'il ne vous a pas montré qu'il n'est pas votre égal par sa victoire sur vous, il ne vous lâchera pas.

    Mahmout pourrait être le directeur d'une grande école qui enseignerait aux jeunes les stratégies de manipulation en politique. Sacré mahmout, le patrimoine politique national
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (09:22 AM)
      on s'en fout de ce qye vous dites. ce sont des gens comme vous qui font qu'il n'ya plus de règles dans ce pays. la loi c'est la loi, tous les autres y ont été soumis, pourquoi pas lui ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (14:59 PM)
      fenn rek, s'il avait toutes ces capacités, il les aurait exprimées avant l'alternance 200 et son rep^change par abdoulaye wade sur insistance de doudou sarr et aziz sow. compétent, mon oeil !
    Auteur

    En Novembre, 2020 (08:58 AM)
    C'est malheureux dans ce pays un commentaire l a signalé ces personnes citées chacune bouffe au moins plus de de vingt millions par moi salaire et avantages compris aux frais du contribuable . Cette argent on pouvait le rentabiliser faire en sorte que le sénégalais lambda puisse s'y retrouver . Comment ? Baisse de la fiscalité , baisse denrée première nécessité dans ces sociétés même qu il dirige faire un équilibre salariale .... La réflexion peut être élargie.
    Auteur

    En Novembre, 2020 (09:49 AM)
    mais un bilan doit être visible il se défend pas
    Auteur

    En Novembre, 2020 (09:49 AM)
    mais un bilan doit être visible il se défend pas
    Auteur

    Nkhson

    En Novembre, 2020 (11:01 AM)
    Ces politicards sont de vrais guignols très aptes à amuser la galerie. Au lieu de constituer un front contre l'opposition, ils devraient plutôt créer un front contre la misère du peuple, ses difficultés. C'aurait été la meilleure façon d'aider leur mentor et de participer à la mise en œuvre de ses politiques de développement communautaire et auraient gagné en même temps la sympathie des populations. Malheureusement ces gens là à la place du cerveau réfléchissent par le ventre, c'est pourquoi ils se trompent vraisemblablement d'adversaires et de cibles. Si tous les moyens acquis par ces souteneurs intéressés étaient dépensés de façon rationnelle ne serait ce que dans des projets réalistes pour des associations, ils gagneraient beaucoup plus de crédits politiques. Dommage que ce type d'approche n'ait plus cours dans notre pays ou ce sont de vrais mercenaires captivés par les gains faciles et rapidement acquis qui pullulent dans le champs politique.

    Il faudrait que dans ce pays on revienne à des fondamentaux qui prédestinent les acteurs politiques comme investis d'une mission de bâtir un état bien bien structurée, bien organisée à partir d'une nation unie. Cela ne pourra être possible que si ces acteurs demeurent imbus d'une haute vision de la citoyenneté, qui requiert un esprit de sacrifice. Ils devraient en faite être aptes à oublier leurs petites personnes et se mettre au service exclusif de la nation, entité proéminente.
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:25 AM)
    Ndoumbélane et ses Ndoumbélaneries
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:35 AM)
    Seneweb,mur de lamentations des diplômés littéraires sans aucune utilité pour le pays.
    Auteur

    Idy 2024

    En Novembre, 2020 (11:58 AM)
    Je sais pas front ou anti front mais il faut avoir de l'éthique en politique. Mentir pour défendre Macky , c'est de la malhonnêteté. Respecter la population, dites la vérité aux populations.
    Auteur

    Xeme

    En Novembre, 2020 (12:08 PM)
    Les 30 guerriers de Macky Sall, quelle est là différence avec les 600 débatteurs de Mmi Touré ?
    Auteur

    En Novembre, 2020 (12:11 PM)
    Puis qu'il n'y a plus d'opposition pourquoi créer ce front ? Le président peut dormir les poings fermés. Ses réalisations parlent d'elles- mêmes. Du nord au sud ,de l'est à l'ouest il n'y a que des réalisations. Seuls ceux qui sont fâchés contre lui animent le mur des lamentations. Lorsqu'on regarde la dernière manifestation de cette clique de bodio bodio qui voulait un deuil pour les victimes de l'immigration clandestine , on pouvait avoir pitié d'eux; le Sénégal fonce à une vitesse vertigineuse en direction du développement. Le seul hic pour le président est que parfois sur le plan politique, il fait des dérives . Mais il n'est qu'un simple humain comme nous tous avec ses limites. Autrement c'est un excellent président que tout le monde reconnaîtra comme tel le jour et les années qui vont suivre après avoir quitté le pouvoir. Jamais un président n'a été aussi constructeur que lui, c'est un bâtisseur.
    Auteur

    Douggy Duck

    En Novembre, 2020 (12:34 PM)
    Mahmout Nar leu motakh c'est le roi de la manipulation. Magouille opportunisme positionnement. Nar moo deh tchi bir bi.
    Auteur

    Mettons-nous 0 Lr Place

    En Novembre, 2020 (14:59 PM)
    Ceux qui n'ont rien à se mettre sous les dents vont p^contre les nouvelles décisions de Macky Sall , sans PM, alors qu'il n'a pas la carapace ni la formation pour diriger un état. Quand on gagne, avec Mcky ce qu'on n'a jamais gagné avant, comment risquer à le perdre ? Et la femme, les enfants, habitués à consommer avec les revenus de monsieur , qui est avec le président ? Comment aller au quartier avec 450.000 de salaire dans le privé au meilleurs des cas ?
    Auteur

    En Novembre, 2020 (15:05 PM)
    Qui peut m'expliquer, sana elucubrations, la difference CONCRETE entre "Chef de Cabinet" et "Directeur de Caninet"?
    Auteur

    Dg Politiciens !!!!!

    En Novembre, 2020 (16:25 PM)
    Depuis l’avènement des alternoceurs au pouvoir en 2000, les DG des entreprises publiques sont tous obligés d’adhérer au Parti au pouvoir, de faire de la politique. de dépenser de l’argent de l’entreprise publique qu’il dirige, d’utiliser les moyens matériels et humains de l’entreprise pour organiser des meetings et autres activités pour soutenir le Président et lui montrer toute leur loyauté.

    Les magistrats aussi sont devenus des politiciens qui ne se cachent plus pour exposer leur partialité.

    Toutes les ressources publiques de notre administration sont mobilisées pour servir le parti au pouvoir.

    Ces larbins Politichiens font très mal aux pauvres sénégalais qui peinent à sortir de la misère.

    Mais ils doivent tous savoir qu’ils vont rendre compte au peuple en 2024 quand Macky et sa racaille seront foutu dehors du pouvoir.

    C’est vraiment triste de voir ce niveau de pillage de nos ressources mais aussi de subordination de ces gens là.qui devait servir le pays.
    Auteur

    Deug Reck

    En Novembre, 2020 (18:45 PM)
    Makisme rime avec gaspillage des ressources du pays impunité et gestion clanique.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email