Mardi 04 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

"Talibés enchaînés" : Seydi Gassama met en garde contre toute pression sur la justice

Single Post
"Talibés enchaînés" : Seydi Gassama met en garde contre toute pression sur la justice
La découverte de cinq enfants avec des chaînes attachées autour de leur cheville dans un "daara" à Louga met Seydi Gassama dans sous ses états. Le secrétaire exécutif d'Amnesty international dénonce les pratiques esclavagistes infligées à des talibés à Ndiagne, une localité située dans la région de Louga. Des actes inhumains, selon Gassama qui menace contre toute tentative de pression sur les autorités judiciaires.

"Nous sommes indignés par ces images que nous avons vues et nous pensons que ce maître coranique a été pris en flagrant délit de maltraitance d'enfants. C'est certainement une pratique qui avait long cours dans ce "daara" et qui finalement, aujourd'hui, est tombée dans l'espace public. Il faut donc que la gendarmerie fasse son travail et aussi le procureur, que ce maître coranique soit arrêté ainsi que les parents s'ils sont complices des faits. Nous voudrons dire qu'aucune pression ne doit s'exercer sur le procureur pour libérer ces personnes, qu'elles viennent de marabout, qu'elles viennent d'hommes politiques. Elle est inacceptable et si nous sommes au courant de cette pression-là, les auteurs auront des problèmes car nous allons les dénoncer ici au Sénégal et au niveau de l'espace international", a-t-il confié, sur iRadio.

Pour rappel, ce samedi 23 novembre, 5 enfants âgés de 5 à 8 ans ont été victimes de pratiques esclavagistes de Khadim Guèye, leur maître coranique qui tient son "daara" à Ndiagne dans l'arrondissement de Cocki, département de Louga. Le maître coranique ainsi que des parents des enfants ont été arrêtés. Depuis samedi, de fortes pressions seraient exercées sur les autorités pour les faire libérer.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (12:00 PM)
    ces gens ne savaient meme pas qu enchainer un talibe est interdit.il y a trop d ignorance.je suis sur qu ils ont ete surpris par leur arrestation.en tout cas,personne ne doit en profiter pour attaquer quoi que se soit
  2. Auteur

    Mon Oeil !!!!!!!

    En Novembre, 2019 (12:48 PM)
    le vrai model c le president mamadou dia mais pas senghor.ok.espece d'hypocrite.c senghor qui a bousie en premier le senegal avant de s'enfuir car sentant un coup d'etat venir s'abattre sur lui. alors tais toi et vas faire ta pub ailleur.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (12:56 PM)
    Les mercenaires n'ont pas de leçons à donner. Les pratiques comme l'homosexualité sont pires et vous les défendez.
    • Auteur

      Déçu

      En Novembre, 2019 (13:21 PM)
      vous n'avez pas honte c'est meme pas comparable ces des gamins innocent imagine que ce sois tes enfants ou tes freres.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:22 PM)
    La responsabilité se trouve à 3 niveaux :

    - les géniteurs qui ne méritent pas le titre de parents. Les premiers responsables, ce sont des animaux au vrai sens du terme. Aucune forme de pauvreté ou de croyance ne justifie cette fuite de responsabilités. Quand on ose dire au supposé maître coranique de son enfant "ay yakham la-la ladj" cela signifie implicitement qu'ils ne lui demanderont jamais de comptes à plus forte raison lui porter pleinte quel que soit le traitement infligé.

    - les supposés maîtres coraniques de vrais tortionnaires sans état d'âme, sortis tous droit des entrailles de l'enfer. Ils me rappellent le capitaine Domato dans Kunta-Kinté. C'était à eux d'aller mendier sils étaient convaincus de leur mission.

    - Nous sénégalais lambda, nous qui croyons que notre avenir sera d'autant plus belle que nous aurons de bons marabouts chargés de nos "kharfa-foufa". On nous apprend à croire dès le bas âge à l'importance du marabout "guissané" à travers les gris-gris dont on nous barde, les "sarakh" et bains mystiques de notre entourage proche, les "nawétanes" et entre autres les pratiques mystiques de la lutte. Tout ceci justifie l'existence de ces talibés premières cibles des "sarakh".

    Comme on est au Sénégal, je n'ose pas parler des grands propriétaires terriens multimilliardaires que sont nos chef religieux ou "serignes tarikha" mais il est de notre devoir de souligner leur complicité tacite à travers un silence assourdissant. Entre construire une mosquée à coup de milliards et investir ces mêmes milliards dans l'implantation de darras suivant la subdivision territoriale, à l'instar de la case des tous petits, respectueux des besoins de la petite enfance ou se trouve la priorité ?

    Je suis encore désolé de le souligner mais des gens comme Khadim Samb de "thiakhabal" et Iran Ndao ne peuvent constituer des références en terme de réussite sociale pour justifier le maintien de ces pratiques d'un siècle révolu.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email